Top 10 des choses à faire en Île-de-France

Par

L’Île-de-France n’est pas la première destination qui vient à l’esprit d’un voyageur à l’heure de partir en vacances. Pourtant, cette région plutôt méconnue regorge d’attractions plus fascinantes les unes que les autres. Loin des clichés qui la présente tour à tour comme une région surpeuplée, dénuée de toute beauté ou tout simplement comme un faubourg de Paris, l’Île-de-France est une destination pleine de richesse. Paris y puise une partie de son identité et l’on y retrouve un patrimoine à la fois naturel et historique impressionnant. Découvrez les 10 visites à ne pas rater lors d’un séjour en Île-de-France.

ON THE ROAD AGAIN

On dit souvent que ce n’est pas la destination qui fait le voyage mais bien le chemin parcouru. Et quelles sont belles nos routes franciliennes, encore plus à bord d’une voiture sélectionnée par vos soins et livrée en bas de chez vous grâce à Carlili et en moins de deux heures si vous êtes à Paris !

L’Île-de-France, un patrimoine gastronomique souvent méconnu

Pendant très longtemps, bien avant la mondialisation des échanges commerciaux, l’Île-de-France avait une vocation bien précise : nourrir Paris. Cette tradition agricole peut toujours s’apprécier aujourd’hui. Et pour cause, en parcourant l’Île-de-France, on découvre des traditions gastronomiques vieilles de plusieurs centaines d’années.

PARTIR A LA DECOUVERTE DES FERMES DE CRESSON DE MEREVILLE

Direction Méréville en Meurthe-et-Moselle pour y découvrir la folle aventure du Cresson francilien. C’est sur cette petite commune qu’est cultivé 10 % du Cresson produit en France.

Graine de Cresson

La culture du Cresson à Méréville commence au tout début du XIXe siècle, sur ordre de Napoléon Ier, alors empereur de France. Depuis, les techniques n’ont fait que s’améliorer pour faire de Méréville la capitale française, et même mondiale, du cresson. À tel point que la pratique fut inscrite à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel en 2017.

Aujourd’hui, on y visite environ dix hectares entièrement dédiés à la culture du cresson que l’on peut déguster sous toutes ses formes dans l’un des petits restaurants qui se trouvent sur place.

Idée de plat avec du Cresson

CHANTILLY : SA CREME ET SES CHAMPIGNONS DE PARIS

La crème Chantilly a sûrement fait le tour du monde. On la retrouve comme accompagnement de nombreux desserts, ce qui fait généralement le bonheur des plus gourmands. Et c’est en Île-de-France que l’on donna ses lettres de noblesse à cette crème.

Crème Chantilly

Et pour cause : la crème chantilly n’est pas originaire de Chantilly, mais bien d’Italie. Pourtant, c’est le faste des diners et de la bonne cuisine des châteaux de Chantilly qui donnèrent leur nom à la crème.

Château de Chantilly, Paris France

C’est aussi dans les caves des châteaux de Chantilly que sont toujours cultivés les champignons de Paris, qui ont fait le succès de la cuisine française et francilienne.

Champignon de Paris

Château de Chantilly

DECOUVRIR LE POTAGER DU CHATEAU DE COURANCES

Situé à 47 kilomètres au sud-est de Paris, se trouve le château de Courances. Ce n’est pas tant pour son architecture que ce château est connu, mais plutôt pour son jardin… et son potager.

Château de Courances (c) Sandrine Expilly, Région Île-de-France

En effet, le parc du château, d’une superficie de 75 hectares, accueille l’un des plus beaux jardins de France et l’un de potagers les plus productifs d’Île-de-France. Le tout grâce à sa tenancière, motivée par la folle idée de nourrir tout Paris avec sa production de fruits et de légumes du terroir francilien.

MILLY-LA-FORET : CAPITALE FRANÇAISE DES HERBES AROMATIQUES ET MEDICINALES

Situé en plein centre du parc naturel régional du Gâtinais français, Milly-la-Forêt fut pendant très longtemps un lieu de villégiature privilégié pour les artistes parisiens. On raconte que Jean Cocteau ou encore Christian Dior y passaient leur week-end.

Milly-la-fôret (c) Augustin Dupuid, Région Île-de-France

Pourtant, c’est davantage pour son statut de capitale des herbes aromatiques que l’on visite Milly-la-Forêt. Les amoureux des plantes aromatiques peuvent visiter le Conservatoire National des plantes (qui possède l’une des plus grandes collections au monde en termes d’herbes aromatiques) et les nombreuses exploitations qui font la fierté des Milliacois.

Un patrimoine architectural hérité d’une longue histoire

L’Île-de-France peut se targuer de posséder une histoire vieille de plusieurs millénaires. On y retrouve Lutèce, l’ancêtre de Paris, mais aussi de nombreux vestiges de l’histoire française.

PARIS, VILLE MUSEE

Difficile de visiter l’Île-de-France sans partir à la découverte de Paris. Tantôt aimée, parfois haïe… Paris ne laisse pas indifférent et elle séduit plus qu’elle ne repousse. Paris, aussi surnommé la « Ville lumière », se dévoile à ses visiteurs lorsque ceux-ci prennent le temps de la découvrir.

Tour Eiffel (c) Stéphane Asseline, Région Île-de-France

Cathédrale Notre-Dame (c) Jean-Bernard Vialles, Région Île-de-France

On y observe alors de somptueux vestiges de l’histoire, ancienne et récente, de la capitale française : les rues pavées de l’ile de la cité, la cathédrale Notre-Dame, la Sainte-Chapelle, la tour Eiffel, le Louvre, les catacombes… autant de sites et de monuments qui permettent d’imaginer les différentes époques qu’a traversé la ville

LE CHATEAU DE VERSAILLES : RESIDENCE DES ROIS DE FRANCE

Secoué par la fronde durant ses premières années de règne, Louis XIV décida de déplacer sa cour à une vingtaine de kilomètres de Paris. C’est alors qu’il ordonna la construction d’une ville nouvelle : Versailles.

Aujourd’hui, on y découvre (et admire) la démesure du Roi-Soleil et de la monarchie absolue qu’il mit en place à cette époque. Le palais fait à lui seul plus de 63 000 mètres carrés tandis que les jardins s’étendent sur 815 ha (avant la révolution, il s’étendait sur plus de 8000 hectares). La galerie des Glaces, les jardins, et les palaces font aujourd’hui le succès du château de Versailles.

LE VEXIN, ROCHE-GUYON ET PROVINS : VESTIGES DE L’EPOQUE MEDIEVALE

Situé au nord-ouest de Paris, entre l’Île-de-France et la Normandie, Le Vexin est historiquement la région céréalière la plus importante des environs de Paris. C’est pour cette raison que se développèrent, dès le début du moyen-âge, de nombreuses villes, villages et places fortes pour en assurer la défense.

Le Vexin (c) Laurent Kruszyk, Région Île-de-France

Aujourd’hui, on y découvre de nombreux vestiges de l’époque médiévale, tel que les villages de la Roche-Guyon et Provins, qui permettent d’admirer des églises, des fortifications et des habitations d’époque.

Toucher au plus près l’identité francilienne

L’Île-de-France, au même titre que les autres régions françaises, possède sa propre identité et sa propre culture. Il est alors indispensable d’essayer de la saisir au cours d’un séjour en Île-de-France.

LE MARCHE AUX PUCES DE SAINT-OUEN

Avec ses cinq millions de visiteurs par an, le marché aux puces de Saint-Ouen est tout simplement le plus grand marché d’antiquaires et de brocanteurs de France… et du monde.

Situé face à la porte nord du XVIIIe arrondissement, le marché se tient tous les samedis, dimanches et lundis. On y chine et l’on y négocie des antiquités vendues par les très nombreux brocanteurs qui viennent y exposer leur marchandise.

Visiter le marché aux puces de Saint-Ouen est une expérience originale du Paris populaire qui se révèlera riche de surprises.

LES GUINGUETTES DES BORDS DE MARNE

Les guinguettes du bord de Marne sont sans aucun doute l’une des caractéristiques de l’identité francilienne les plus ancrées dans l’imaginaire commun français. L’histoire des guinguettes commence à la fin du XVIIe siècle. À l’époque fleurissent de petits bars et de petits restaurants dans les villages voisins de paris. On y vend alors du vin produit dans les vignobles situés autour de Paris et les Parisiens y viennent s’amuser et se détendre le dimanche.

C’est à la belle époque que les guinguettes connaitront leur âge d’or. Artistes parisiens, ouvriers et voyageurs s’y retrouvent pour y vivre les « nuits parisiennes ».

De nos jours, seules quatre guinguettes originales existent toujours sur les rives de la Marne. Y boire un verre permet de s’extraire du brouhaha parisien dans un cadre toujours préservé.

EMPRUNTER LES PASSAGES COUVERTS ET S’INITIER A LA « FLANERIE PARISIENNE »

Ne l’oublions pas : Paris a été, et le sera sans doute encore pendant très longtemps, une capitale de la mode incontournable pour tout amateur de beaux vêtements. Ce statut a fait de Paris, dès le début du XXe siècle, une ville que l’on visitait alors pour y trouver les plus belles robes et les plus beaux complets.

Aujourd’hui subsistent les vestiges de cette époque : les passages couverts, ancêtres de nos centres commerciaux. On s’y balade pour découvrir l’architecture art déco des années 1930 et s’initier à la « flânerie parisienne ».

Une main en train de taper sur un clavier d'ordinateur portable
Redacteur.com

Rédacteur.com est la plateforme de rédacteurs professionnels qui accompagnent les Collectionneurs et rédigent des contenus pour leur magazine en ligne.