Vue sur l'Etna depuis l'hôtel Castello di San Marco

  • 0 comment

Le road trip en Italie du Sud : un itinéraire en 5 étapes

Lors de vacances en Italie méridionale, les voyageurs auront l’occasion de découvrir les sites incontournables comme des trésors cachés. Au fil des paysages méditerranéens ponctués de collines et de falaises, en passant par les vestiges antiques et les villages où le temps semble s’être arrêté, l’Italie du Sud déploie un charme incomparable.

Première étape : direction la Sicile à la découverte de l’Etna

Depuis Paris-Charles de Gaulle, les plus grandes compagnies assurent des vols quotidiens d’une durée de 2h40 qui desservent l’aéroport de Catane en Sicile. Il sera facile d’y louer une voiture pour sillonner la plus grande île de Méditerranée. Les voyageurs ne manqueront pas de découvrir l’Etna. Du haut de ses 3 330 mètres, ce volcan le plus actif d’Europe vieux de 500 000 ans surplombe la Sicile, offrant une vue imprenable. Les amateurs de trek seront séduits par les sentiers qui montent jusqu’aux cratères.

Une ascension plus douce est cependant envisageable depuis le refuge de Sapienza où il est possible d’emprunter le funiculaire pour monter à 2 500 mètres d’altitude. En hiver, il est possible de skier sur l’Etna puisque la station de ski de Piano Provenzana est présente sur le flanc nord du colosse volcanique.

Etna Volcano in Sicily, Italy with colorful flowers on foreground

Volcan Etna, Sicile © Fotolia

Véritable terre d’histoire, la Sicile regorge également de vestiges grecs et romains. Il ne faudra pas manquer de découvrir la Vallée des Temples au cœur de l’aire archéologique d’Agrigente, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, ou encore Syracuse.

Une halte s’impose ensuite à Palerme. Il est agréable de flâner au détour des monuments historiques de la capitale sicilienne, ou dans ses marchés aux mille senteurs comme le Borgo Vecchio. Pour séjourner, les voyageurs pourront s’offrir un moment de détente à l’hôtel spa Castello di San Marco situé à l’est de l’île, un élégant château du XVIIe siècle niché dans un écrin de verdure qui propose piscine extérieure et bain turc.

Près de Taormina, au cœur d’un parc luxuriant, une villa méditerranéenne design abrite l’hôtel DonnaCarmela, qui offre une belle vue sur mer. Après une parenthèse sicilienne, les voyageurs pourront rejoindre le continent en ferry depuis Messine jusqu’à Villa San Giovanni en seulement 20 minutes.

Deuxième étape : comme une envie de dolce vita

La Calabre, cette péninsule située entre la mer Tyrrhénienne et la mer Ionienne marque la pointe de la botte italienne. Cette région réputée pour la douceur de son climat laisse s’épanouir les envies de dolce vita. Il est agréable de suivre la côte et de remonter vers Palmi pour se ressourcer les pieds dans l’eau. Les belles plages de cette petite cité balnéaire ont longtemps attiré écrivains et poètes. Plus au nord, Tropea et ses eaux turquoise sont également le point de départ d’une excursion vers les splendides îles Éoliennes.

À deux pas d’un centre-ville d’une grande richesse patrimoniale se niche la Villa Paola, un ancien monastère du XVIe siècle transformé en hôtel de charme. Pour poursuivre ce road trip en Italie, il faudra rejoindre la route de Matera, en passant par le Parco Nazionale del Pollino et Castelmezzano.

Troisième étape : Matera, la ville de pierre

Située dans la région de Basilicate, Matera marque une étape incontournable. Cette ancienne cité est réputée pour ses sassi, ces étonnants habitats troglodytes occupés dès le Paléolithique. Une balade à pied au cœur de l’insolite cité de Matera permettra d’apercevoir ces cavités étranges qui abritent aujourd’hui d’élégantes boutiques, les églises rupestres mais aussi le Duomo, la cathédrale construite à partir de 1230, sans oublier le riche musée archéologique national.

Les voyageurs pourront séjourner dans un hôtel abrité dans un sassi du XVIIe siècle. Après un coup de foudre et une dizaine d’années de rénovation, son propriétaire Fernando Ponte y a ouvert l’atypique Corte San Pietro.

Quatrième étape : Monopoli, le joyau caché des Pouilles

Sur la rive de la mer Adriatique se dresse l’une des plus charmantes et discrètes villes italiennes. Monopoli est réputée pour son cœur historique médiéval, son port de pêche authentique et ses plages de sable fin idylliques pour un moment de farniente. La cité se distingue également par la présence d’anciennes fermes fortifiées, mais aussi d’églises et de maisons en pierre. Ces fameux trulli typiques de la région de Bari n’étaient à l’origine que des habitats temporaires pour les ouvriers agricoles.

Ces constructions de pierres reconnaissables à leur dôme conique font désormais partie du paysage de l’Italie du Sud. C’est dans ces étonnants trulli qu’est niché le Tenuta Monacelle, dans la vallée d’Itria. Cet hôtel de charme pittoresque offre tout le confort moderne. Ce havre de paix jouit d’une situation privilégiée, puisque son parc arboré de vingt hectares est à deux pas de la mer.

Cinquième étape : Bari, la capitale de la région des Pouilles

La capitale de la région des Pouilles marque l’étape finale d’une échappée belle. Pour s’imprégner une dernière fois du charme italien, il faudra déambuler dans les ruelles étroites qui sillonnent parmi les maisons blanchies à la chaux du centre historique. La Bari Vecchia est réputée pour la basilique San Nicola ou le château Normand-Souabe.

© Dancar - Fotolia

Il faudra marquer une halte au palais Simi, situé juste derrière la cathédrale San Sabino, où l’on peut admirer les ruines de l’église byzantine sur lesquelles a été bâti le palais actuel. Pour se détendre, il suffira de marcher le long du lungomare avant de reprendre un vol en direction de Paris.

Découvrez nos autres rubriques