© Meria

  • 0 comment
  • 709 vues

Repas de Saint-Valentin, nos conseils pour bien l’organiser

Quelle surprise organiser pour la Saint-Valentin ? Les années passent, on gagne en maturité et pourtant, le dilemme revient… Ce qui compte : l’envie de faire plaisir, l’occasion de se retrouver. Notre plus grosse crainte ? Se tromper de lieu, de scénario ou tomber dans le (mauvais) cliché. Alors, un tête-à-tête ? Oui. Parce qu’une coupe de champagne, une idée originale, un cadre intimiste font tout autant plaisir qu’un jeté de pétales de roses et son traditionnel « je t’aime ».

Cette année, la surprise c’est le fruit de votre imagination. Le déroulé que vous aurez savamment anticipé. Réservation chez un chef étoilé, accord mets-vins, dîner-spectacle et demande en mariage… toutes les idées sont permises. Les mots doux, les recettes spéciales, les petites attentions ou un simple bouquet de fleurs prouveront ce que vous n’avez peut-être pas toujours le temps de lui dire. Un seul interdit ? Oublier le Jour J.

un homme en pantalon de pyjama à carreaux bleu, porte un plateau petit déjeuner, deux croissants, deux tasses, deux verres de jus d'orange

© Impact Photography

Première étape : soigner son final, le dîner. En réservant votre madeleine de Proust – une adresse qui vous réunit ou vous ressemble depuis le début – ou au contraire, en jouant la surprise. Par le cadre, le concept même du restaurant ou le déroulé d’un menu dédié. Ensuite, en semant des petits cailloux toute la journée. Sans en faire trop dès le réveil, rien n’empêche d’envoyer un mot tendre sitôt au bureau, de fixer un rendez-vous pour le soir sur un papier laissé à côté du petit-déjeuner… Les fleurs, la boîte de chocolats et les macarons ? Pourquoi ne pas lui en offrir à l’heure du déjeuner. En arrivant par surprise pour un repas en amoureux ou en les faisant livrer pour mieux patienter jusqu’à la soirée romantique que vous lui préparez. Dans tous les cas, trouvez dans la Saint-Valentin une aubaine pour pimenter votre quotidien de plaisirs partagés, d’amour et de reconnaissance in fine. Affinez l’exercice de style, prenez le comme un jeu (d’anticipation) et vous serez surpris d’y prendre goût.

Couple à table qui se tiennent la main, marie bras nu, femme manche pull rose

© Kalim

Le cadeau Saint-Valentin idéal ?

S’il existe c’est celui que l’on partage le mieux et qui fait l’unanimité à chaque occasion : une nuit ou plus dans un lieu d’exception ou une adresse de charme. Plutôt que d’attendre le dessert ou la coupe de champagne, suscitez l’échange et les plans sur la comète pendant le dîner en amoureux ou le cocktail dînatoire : éclipsez-vous ensuite pour composer la carte Saint-Valentin que vous aurez pris le soin d’acheter dans la journée, et écrivez la destination ou le week-end à venir. La Saint-Valentin au restaurant et prolongée à l’hôtel ? Pour rendre l’exercice agréable, réfléchissez au cadre et à l’ambiance qui lui feraient plaisir. Autant qu’au menu. Puis laissez-vous guider…

Une Saint-Valentin dans…

… dans le Nord Pas de Calais, à la Maison Demarcq, pour une Saint-Valentin “comme à la maison”

Vous rêviez d’une Saint-Valentin en toute intimité mais vous n’avez ni le temps ni le courage de cuisiner ? Invitez votre moitié dans une salle à manger particulière avec parquets, moulures et cheminée. Quelques tables dans une maison historique du vieux Cambrai et une cuisine familiale à quatre mains – père et fils – donnent à cette adresse enlevée tout son cachet.

 

… dans l’Isère, au restaurant Ambroisie, pour une Saint-Valentin tout en noblesse

Passionné de truffes, le Chef André Taormina a investi une maison au bord du lac Saint-Félix et décliné une décoration audacieuse. Couleur de l’or noir, ponctuée de velours vifs, pour un résultat à la fois feutré, graphique et assez spectaculaire. On aime ? Les tables rondes pour deux personnes, largement espacées et qui contemplent la nature.

S’essayer à la recette d’André Taormina, Chef du restaurant Ambroisie, pour surprendre le jour de la Saint-Valentin !

 

chaises bleu et jaune en velour, table en bois et grandes fenêtres

Ambroisie © Anthony Cottarel

… en Île-de-France, au Restaurant MASA, pour une Saint-Valentin feutrée

D’emblée, le parti pris des tables aménagées pour un maximum de confidentialité, des murs sombres et d’un éclairage bien dosé classe cette adresse parmi les tables romantiques de l’Ouest parisien. Les assiettes en 4, 6 ou 8 services du Chef Hervé Rodriguez suivent cette logique intimiste et invite à se laisser aller, à suivre l’improvisation de ce Chef très créatif et voyageur dans l’âme.

 

 

… dans les Pyrénées-Atlantiques, chez Py-R Restaurant, pour une Saint-Valentin arty-stique

 

Préférant aux grandes brigades la liberté que suscite un terrain de jeu insolite – des voûtes immaculées et une architecture d’intérieure signée Jean-Manuel Puig dans un bâtiment classé – le Chef Pierre Lambinon livre sur ses terres natales une cuisine de contrastes et propose avec son décor une expérience globale, digne d’une Saint-Valentin raffinée et décalée.

Homme bras croisés en tenue de chef dans sa salle de restaurant

Pierre Lambinon, chef de Py-r Restaurant © Polo Garat

Célibataire le jour de la Saint-Valentin ?

Profitez-en pour célébrer l’amitié. En réunissant vos meilleurs alliés et amis autour d’une bonne table, ou en organisant avec trois complices un dîner découverte. Chacun de vous vient accompagner d’un invité “mystère”, qui partage les valeurs du groupe et mérite de rencontrer de nouveaux visages. Ambiance bon enfant et effet de surprise garanti. Il n’y a pas tant d’occasion aujourd’hui d’élargir son cercle dans un esprit convivial et posé.

 

 

0 comment
Découvrez nos autres rubriques