Hospices de Beaune © Pixabay - Sony Dslr-A550

  • 0 comment
  • 51 vues

(Re)découvrir la Bourgogne-Franche-Comté

À la recherche d’une adresse pour faire plaisir aux familles, aux sportifs, aux œnophiles ou aux voyageurs en quête de bien-être ? Avec nos adresses de restaurateurs et hôteliers, la région Bourgogne-Franche-Comté semble toute trouvée pour répondre à ces attentes !

Nouvelle adresse, nouvelle rencontre

À Tournus, il faut découvrir cette adresse où les voyageurs se succèdent de générations en générations, faisant la joie d’Amandine et Jean-Michel Carrette, les propriétaires, qui offrent une renaissance Aux Terrasses.

Une famille, deux siècles d’histoires

Chaque famille a son histoire, bienvenue dans celle de la famille Vandendriessche au Château de Courban & SPA Nuxe. Une histoire longue de près de deux siècles que chaque génération est fière et heureuse de partager avec les voyageurs. L’esprit de Courban est bel et bien vivant !

Photo de famille

Famille Vandendriessche, propriétaire du Château de Courban

Façade château avec piscine, vue de nuit

©_de_CourbanChâteau de Courban

La Bourgogne-Franche-Comté sur le green

Au Domaine du Roncemay les sportifs auront plaisir à (re)découvrir le nouvel étalonnage et remodelage du parcours de golf 18 trous. Les qualifiés pourront échanger leur petit secret aux débutants lors d’un déjeuner en terrasse.

Une adresse familiale à deux pas de Beaune

Rendez-vous à deux pas de Beaune chez Jean-Louis et Susanne Bottigliero au Château Sainte Sabine. Ici règne une ambiance chaleureuse au sein de toute l’équipe. « Nos voyageurs nous disent même : nous avons l’impression que vous êtes une grande famille » confie Christelle Guillin, cheffe de réception.

Femme accoudée à un bureau, blazer noir et chemisier bleu, un livre orange posé sur le bureau

Christelle Guillin, cheffe de réception au Château Sainte Sabine

1 200 crus sur la route des vins

Avec plus de 1200 crus référencés, une étape au Castel de Très Girard s’impose toujours. La convivialité de Didier Petitcolas, maître des lieux, est contagieuse comme le confirme le souvenir de Jean-Pierre, voyageur et collectionneur « L’apéritif fut si convivial avec un couple belge, que le maître d’hôtel nous a proposé de nous installer à table tous les quatre »

Photo portrait d'un homme sur un tabouret, devant un bar à vin

Didier Petitcolas, propriétaire du Castel De Très Girard

Découvrez nos autres rubriques