Petit port du Vallon des Auffes © trabantos

  • 0 comment

Que faire à Marseille : les lieux incontournables lors d’un week-end

Destination prisée pour un city break sur la côte méditerranéenne, la cité phocéenne ravit les visiteurs en quête de dépaysement. À la fois effervescente et cosmopolite, la ville de Marseille avec ses quartiers historiques à forte identité séduit en toutes saisons.

Le Vieux-Port de Marseille

C’est là qu’ont débarqué les Phocéens il y a plus de 2 600 ans. Véritable cœur battant de Marseille depuis l’Antiquité, le quartier du Vieux-Port avec ses bateaux de plaisance amarrés dégage une atmosphère pittoresque incomparable. Marcel Pagnol l’a ancré dans la culture populaire en imaginant le fameux « Bar de la Marine » où se côtoyaient les figures de César et Marius.

Vue sur le Vieux-Port de MArseille et Notre-Dame De La Garde dans les hauteurs

Vieux-Port de Marseille © olrat

La vie bat son plein chaque matin sur le quai de la Fraternité. Rendez-vous incontournable, le mythique marché aux poissons, autrefois appelé La Criée, rassemble les pêcheurs qui viennent tous les matins y vendre leur pêche de la nuit. C’est aussi de là que partent les ferries pour les îles du Frioul et l’emblématique château d’If. À seulement 25 minutes de bateau, l’archipel est idéal pour une escapade dépaysante à la journée.

Visiter le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée

Vue de la façade du Mucem à Marseille et la Cathédrale Major en second plan

Le Mucem © Flavio Vallenari

Inauguré en 2013, alors que Marseille était Capitale européenne de la culture, le Mucem est aujourd’hui un lieu culturel incontournable au carrefour des cultures méditerranéennes. À deux pas de ce monument qui trône fièrement à l’entrée du port et du fort Saint-Jean se dresse la cathédrale de la Major, l’alliance parfaite des influences romanes et byzantines. Avec leurs cafés animés, les alentours de l’édifice religieux sont devenus le rendez-vous de la jeunesse branchée.

Visiter le plus vieux quartier de Marseille : le Panier

Les voyageurs quitteront le littoral pour remonter vers l’un des quartiers les plus pittoresques de la cité marseillaise. Près de l’hôtel de ville se dresse le récent espace Villeneuve-Bargemon dont l’aménagement a révélé de nombreux vestiges antiques de Massalia.

Juste derrière, avec ses placettes ombragées et ses jolies ruelles étroites aux façades colorées, le Panier prend des airs de village provençal longtemps cantonné aux zones délimitées par les remparts.

Vue de la place des Pistoles au sein du quartier du Panier

Place des Pistoles dans le quartier historique du Panier © olrat

Trois places typiques et conviviales aèrent ce quartier : la fameuse place de Lenche, ancienne agora grecque, la petite place de Lorette et plus haut encore, la tranquille place des Moulins perchée au sommet de la butte.

Emprunter la Canebière pour découvrir le Palais Longchamp

La Canebière scinde la ville sur un kilomètre jusqu’à l’église des Réformés. Elle tire son nom du latin cannabis, signifiant le chanvre, puisque Marseille était l’un des plus grands comptoirs de chanvre au monde. En empruntant cette célèbre avenue, les voyageurs découvriront l’opéra, le palais Longchamp et l’hôtel Noailles.

Ce quartier vivant accueille le marché de Noailles, un rendez-vous immanquable pour qui voudrait s’imprégner de l’atmosphère orientale de Marseille, avec ses étals de fruits, de légumes et d’épices exotiques. Ses très anciennes boutiques sont également un bonheur pour les yeux, comme l’herboristerie du Père Blaize, ouverte en 1815, et la quincaillerie Empereur créée en 1827, rue d’Aubagne.

Le quartier des artistes street art : le cours Julien

Juste à proximité se niche le quartier des artistes. Le cours Julien et la Plaine invitent à déambuler dans les petites rues pour y découvrir les boutiques de créateurs et les graffitis. Depuis 2018, une trentaine de graffeurs du collectif Massilia Graffiti ont participé à l’embellissement de pas moins de 200 façades de ce quartier devenu l’un des plus tagués au monde.

Prendre de la hauteur à Notre-Dame-de-la-Garde

Vue en contrebas de la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde

Basilique Notre-Dame-de-la-Garde © sam74100

Chère aux Marseillais, la « Bonne Mère » est devenue un véritable symbole. Cette basilique romano-byzantine à l’architecture époustouflante offre une vue imprenable sur la ville et la mer Méditerranée. Le belvédère offre un panorama à 360 degrés qui permet d’apercevoir le Pharo ou encore le Stade Vélodrome.

Côté mer à Marseille

L’on ne saurait évoquer Marseille sans ses criques intimistes et autres plages qui s’étirent le long de la corniche. Une balade le long des plages du Prado à côté du parc Borély et de son hippodrome viendra ponctuer une belle fin de journée. La plage du Prophète est, elle, idéale pour les moments de baignade en famille avec des eaux peu profondes qui font le bonheur des enfants.

Vue aérienne sur Les Goudes dans les Calanques de MArseille

Les Goudes © Eric Laudonien

Le parc naturel des Calanques offre également la promesse de jolies promenades. Si le site le plus facile d’accès à pied est la calanque de Sugiton, certaines invitent à de véritables randonnées. Les Goudes sont connues pour être le point de départ des randonneurs vers le Massif.

Où séjourner et se restaurer à Marseille ?

Située dans le cœur historique de Marseille, la Maison Montgrand près du Vieux-Port avec son jardin intérieur est un véritable havre de paix. Les chambres alliant confort et design se nichent dans de belles bâtisses du XVIIIe et du XIXe siècle. Cette adresse de charme en plein centre-ville offre un pied-à-terre idéal pour visiter Marseille.

Vue de la cour d'intérieure de l'établissement Maison Montgrand pour séjourner à Marseille

Cour intérieure de la Maison Montgrand

Lors d’un court séjour, les voyageurs ne manqueront pas de plonger dans la gastronomie provençale. Face aux mâts des navires, Une table au Sud plante le décor d’un déjeuner sous le signe de l’évasion. De la traditionnelle bouillabaisse aux fruits de mer sublimés, les spécialités locales s’imprègnent de saveurs audacieuses imaginées par le restaurateur Ludovic Turac.

Table avec vue sur le Vieux-Port de Marseille du restaurant Une Table au Sud

Vue d'une table du restaurant l'Épuisette avec en arrière plan une vue sur le petit port de pêche du Vallon des Auffes

Table du restaurant l'Épuisette avec vue sur le petit port de pêche du Vallon des Auffes

À l’entrée du port de pêche du Vallon des Auffes, au restaurant l’Épuisette, le chef Guillaume Sourrieu crée une cuisine marine authentique et inventive. Ces adresses incontournables laisseront un souvenir inoubliable aux voyageurs curieux.

Découvrez nos autres rubriques