© iStock - mick1980, entrée du port de La Rochelle

  • 0 comment
  • 415 vues

Que faire à La Rochelle et dans les environs ?

Si en période estivale, à l’occasion des Francofolies, la ville de La Rochelle accueille de nombreux visiteurs, la préfecture du département de la Charente-Maritime est tout aussi agréable hors-saison. À l’automne, la douceur du climat rend les promenades plaisantes, entre évasion et détente.

Ce qu’il faut absolument visiter à La Rochelle

Nichée derrière ses remparts et la porte de la Grosse Horloge, La Rochelle est une invitation à flâner dans ses rues piétonnes et sous les arcades des maisons à colombages de son centre historique. Du marché couvert jusqu’à l’hôtel de ville ou au cloître des dames blanches, la vieille ville regorge de monuments historiques. En dehors, une promenade à vélo jusqu’au port de plaisance des Minimes, promet une belle escapade.

ponton avec cabane typique de la pêche au cerrelet

© iStock - Picturel, la pêche au carrelet à La Rochelle

Port de La Rochelle vu de haut avec toit en tuile orangée

© iStock, Kevin Lebre, port de La Rochelle

L’esprit de la mer a toujours marqué l’identité rochelaise, comme le rappelle le riche musée maritime ou encore l’aquarium de La Rochelle, l’un des plus importants d’Europe. Le soir, quand l’ensoleillement se raréfie, un panorama exceptionnel se dessine. Le vieux port de La Rochelle s’illumine soudain, réveillant la Tour Saint-Nicolas et la Tour de la Chaîne qui gardaient autrefois cette place forte protestante.

Où manger à La Rochelle ?

C’est aux pieds des vestiges d’un patrimoine architectural rare que Grégory Coutanceau, le chef du restaurant Les Flots met à l’honneur les produits de la mer toute proche.

salle de restaurant chaise blanche et bar à vin

Restaurant Les Flots © Caroline Bouchez

La pêche du jour s’y décline en poésie, de la sole de petit bateau grillée à la plancha, aux langoustines dorées à l’huile de safran du Poitou. Le plateau de fruits de mer permet notamment de découvrir les Marennes d’Oléron, ces huîtres du cru comme l’huître Papin ou l’huître Gillardeau.

Tours en pierre et à l'entrée d'un port avec la mer bleu et sentier pédestre

© iStock, Cearliason, Tours du port de l'entrée du port de la Rochelle

À quelques pas de là, en direction de la Tour de la Lanterne, l’Entracte distille un esprit brasserie. En cuisine, on sublime les spécialités locales, comme les moules de Charron.

Profiter d’être à La Rochelle pour visiter l’île de Ré

Visiter La Rochelle ne saurait se suffire tant regorgent les richesses alentour. Postée entre terre et mer, la ville fortifiée invite à se balader vers la Venise verte ou passer le pont transbordeur en direction de Rochefort pour y apercevoir l’Hermione. Il faudra s’arrêter à Brouage, l’un des plus beaux villages de la région. En remontant la Côte Atlantique, Fort Boyard et l’île d’Aix dans le Pertuis d’Antioche se laissent entrevoir au loin.

Petit port de plaisance à l'île de Ré

© iStock, Petegar, Port de Saint Martin de Ré

Juste en face de La Rochelle, s’étend l’Île de Ré, l’un des sites incontournables. Plus petite que sa voisine l’Île d’Oléron, elle s’étire sur 25 kilomètres. À la sortie du pont, entre Rivedoux et La Flotte où se concentrent les vacanciers, on peut continuer en direction du Phare des Baleines, vers l’extrémité ouest de l’île, plus sauvage, striée de marais salants. En chemin, après une balade sur les interminables plages du Bois Plage, rien de mieux que de boire un verre ou déguster une glace sur le port de Saint-Martin-de-Ré et visiter la citadelle Vauban. Les fortifications furent bâties à la suite du siège de La Rochelle, au XVIIe siècle pour se protéger des invasions anglaises. Aujourd’hui, l’enceinte chargée de maisons à façades blanches et surplombées de tuiles romanes forme une petite ville où il fait bon vivre.

Où séjourner sur l’île de Ré ?

Non loin des quais du port de Saint-Martin, La Baronnie hôtel & spa appartient à ces belles demeures qu’il est difficile de quitter. Pied-à-terre idéal pour un séjour détente, cette villa du XVIIIe siècle chargée d’histoire respire la tranquillité, dans ses salons élégants comme dans son jardin clos d’où émanent les senteurs de glycine. Les chambres, lumineuses et confortables, au parquet ancien et cheminée, y sont décorées avec raffinement. Le spa privatif avec bassin de nage, jacuzzi et sauna, est un atout supplémentaire.

Plus au Sud, à Saint-Marie-de-Ré, l’Atalante Wellness Hôtel Thalasso & spa dessine un petit coin de paradis niché sur cinq hectares entre vignes et mer. Ses chambres contemporaines et son centre de bien-être avec bain bouillonnant, massages, piscine intérieure chauffée en font un havre de sérénité. À la belle saison, nager en extérieur avec vue sur l’océan est un privilège rare.

Où manger sur l’île de Ré ?

À Saint-Clément-des-Baleines, le Chat Botté est une adresse incontournable qui a su conserver son héritage gastronomique, avec le bar en croûte au beurre blanc, ou la mouclade charentaise en recette originale du chef Daniel Massé. Ce sont ses grands-parents qui, au début du siècle dernier déjà, avaient fait naître l’établissement, devenu une institution rétaise. Avec désormais Émilie et Thomas De Cock à la barre, le restaurant prend un nouveau cap. Le respect de la tradition et l’amour de la créativité fusionnent pour sceller un beau mariage. Il ne faudra pas manquer le homard bleu en risotto ou la lotte en médaillons au Jambon Serrano.

 

0 comment
Découvrez nos autres rubriques