Palais des ducs et des États de Bourgogne à Dijon © Alain Doire

  • 49 vues

Que faire à Dijon au cours d’un City break ?

Par

À la fois capitale gastronomique française (au côté de Lyon) et ancienne capitale des ducs de bourgogne, Dijon se révèle être une ville idéale à visiter au cours d’un City break. On y découvre alors une vie culturelle animée, un patrimoine architectural impressionnant et une tradition culinaire particulièrement gourmande. Focus sur cette destination idéale pour en apprendre davantage sur l’identité bourguignonne. 

Découvrir l’architecture de la ville

Dijon est une ville dotée d’un patrimoine historique et architectural impressionnant. À tel point qu’elle est surnommée « la ville aux cent clochers », en raison du nombre élevé d’églises présentes. Découverte.

PARCOURIR… LE PARCOURS DE LA CHOUETTE ET DÉCOUVRIR LE CENTRE HISTORIQUE DE LA VILLE

Rien de tel que de suivre le « parcours de la chouette » pour découvrir le patrimoine architectural du centre historique de la ville de Dijon. Il s’agit d’un itinéraire pédestre constitué de 22 étapes qui mènent les voyageurs à l’entrée des principaux points d’attraits de la capitale bourguignonne.

Il suffit alors de suivre les flèches en bronze cachées dans le centre-ville de Dijon. On découvre alors les plus belles églises, les plus beaux hôtels particuliers et les plus beaux jardins de la ville aux cent clochers. Il est également possible de télécharger l’application du parcours qui vous guidera dans les ruelles de la ville.

VISITER LE PALAIS DES DUCS DE BOURGOGNE

En tant que capitale bourguignonne, Dijon accueille sans aucun doute l’un des bâtiments les plus imposants de la région : le Palais des ducs de Bourgogne. Construit en plein centre de la ville au XIVe et XVe siècle, le bâtiment dévoile des styles architecturaux à la fois gothique et renaissance, classique, représentatif de la richesse et du faste passé du duché du bourgogne.

Aujourd’hui, le Palais des ducs de Bourgogne accueille la mairie et le musée des beaux-arts de Dijon et se visite tous les jours de la semaine.

Palais des ducs et des États de Bourgogne ©VirginieBRETON BFC tourisme

MONTER AU SOMMET DE LA TOUR PHILIPPE LE BON

Élevée entre 1450 et 1460 en honneur au roi de France, la tour Philippe le Bon est l’endroit idéal pour admirer la ville depuis le haut. Un escalier en vis de 316 marches permet d’arriver à son sommet. On y profite alors d’un des plus beaux panoramas sur Dijon.
Au sommet de la tour, on surplombe alors le Palais des Ducs de Bourgogne et l’on admire les nombreux clochers s’élevant dans le ciel dijonnais, ce qui permet de comprendre à quel point Dijon porte si bien son surnom.

Vue sur Dijon depuis la Tour Philippe Le Bon ©VirginieBRETON BFC tourisme

Dijon, ville de sens et de saveur

Dijon est un condensé de sens et de saveurs, à tel point que la ville se présente comme une capitale de la gastronomie dont la notoriété dépasse les frontières françaises.

LES HALLES DU MARCHÉ DE LA VILLE

Les Halles du marché de Dijon constituent sans aucun doute le premier arrêt à réaliser pour partir à la découverte de la gastronomie locale.

C’est au sein d’un bâtiment art déco de la fin du XIXe siècle que l’on retrouve un concentré des traditions culinaires bourguignonnes. Les étals se révèlent être alors un véritable plaisir pour les yeux… et pour les papilles. On se rend compte alors de l’incroyable diversité des produits lyonnais, que ce soit en termes de charcuteries, de fromages, de vins, de moutardes… et bien plus encore.

DÉCOUVRIR L’HISTOIRE DU PAIN D’ÉPICES CHEZ MULOT & PETITJEAN

Saviez-vous que Dijon revendique la paternité du pain d’épices, au côté des villes de Reims ou d’Ulm en Alsace ? C’est au sein de la maison Mulot & Petitjean, dernière fabrique artisanale de pain d’épices de la ville, que l’on découvre l’histoire de cette petite gourmandise et de ses nombreuses controverses vis-à-vis de sa paternité.
On y découvrira aussi l’histoire de la nonnette (un pain d’épice fourré à la confiture), qui se révèle être aujourd’hui l’une des spécialités de la ville.

La Fabrique de pain d'épices Mulot et Petitjean©Alain Doire BFC tourisme

La Fabrique de pain d'épices Mulot et Petit jean ©AlainDOIRE BFC Tourisme

ACCORDS METS ET VINS AU SEIN D’UN RESTAURANT DE LA VILLE

Malgré sa petite taille, Dijon peut se targuer d’être l’une des villes françaises à posséder le plus de restaurants étoilés au guide Michelin (en comparaison avec la taille de sa population). On y retrouve de nombreux restaurants de grande qualité dans son centre-ville, ce qui permettra de s’initier à la gastronomie bourguignonne.
On y découvre et l’on y déguste alors des escargots de bourgogne, de grands crus classés et d’autres plats particulièrement gourmands et généreux, comme le bœuf bourguignon ou la potée bourguignonne.

LA MOUTARDE FALLOT : LA PLUS GRANDE AMBASSADRICE DIJONNAISE

Dijon est aussi connue pour sa longue tradition dans la conception de moutardes. D’ailleurs, la ville est la première productrice de moutardes en France.
Aujourd’hui, l’une des moutardes les plus connues en France, comme à l’étranger, est celle de la maison Edmond Fallot. Il est alors possible de visiter les ateliers de la société pour en apprendre davantage sur l’histoire de la moutarde et de sa place dans l’identité dijonnaise… et repartir avec le plus beau représentant de la gastronomie dijonnaise.

Produits régionaux de la Côte-d'Or ©AlainDoire

Découvrir l’offre culturelle de la ville

Dijon ne séduit pas uniquement pour son patrimoine architectural et gastronomique. Elle séduit également grâce à une offre et une vie culturelle foisonnante. Explications.

VISITER LE CONSORTIUM

Dijon abrite ce qu’il se fait de mieux en termes d’art contemporain dans la région, et c’est au Consortium que l’on s’en rend compte.
Le bâtiment aux allures cubiques franchement futuristes accueille, au sein de ses 4000 mètres carrés, une très belle collection d’art minimaliste et conceptuelle. On y découvre aussi des expositions thématiques en lien avec la Corée et le Japon (le musée est jumelé avec l’Asia Culture Center à Gwangju, en Corée).

APPRÉCIER LES ŒUVRES DU MUSÉE DES BEAUX-ARTS

Situé en plein centre de la ville de Dijon, au sein même du Palais des ducs de Bourgogne, le Musée des Beaux-Arts de Dijon peut se targuer d’être l’un des plus anciens et l’un des plus importants musées de France. En effet, le musée fut ouvert au public en… 1767 !
Aujourd’hui, on y découvre une formidable collection de 130 000 œuvres qui reflètent l’histoire de l’art français et européen, de l’antiquité à nos jours.

Musée des beaux arts ©Alain Doire BFC tourisme

ASSISTER À UN OPÉRA AU GRAND THÉÂTRE DE DIJON

Située sur la place Jean Bouhey, le Grand Théatre de Dijon possède deux principaux atouts : ses façades et ses toitures sont inscrites au titre des monuments historiques depuis 1975, et sa salle principale possède l’une des meilleures acoustiques d’Europe.
De ce fait, le le Grand Théâtre de Dijon attire chaque année de nombreux voyageurs du monde entiers qui viennent assister à des représentations d’opéra classiques. Chaque semaine, plusieurs événements sont organisés, pour le plaisir des yeux (et des oreilles !) des amateurs d’opéra.

Musée des beaux arts ©AlainDOIRE BFC Tourisme

Une main en train de taper sur un clavier d'ordinateur portable
Redacteur.com

Rédacteur.com est la plateforme de rédacteurs professionnels qui accompagnent les Collectionneurs et rédigent des contenus pour leur magazine en ligne.