Arborina Relais

  • 181 vues

Profiter des ponts de mai pour une escapade prolongée

Par

Ah le joli mois de mai, synonyme de floraison de la nature, de chant des oiseaux, de balades en extérieur, de températures agréables et … de jours fériés. Mettez à profit tous les avantages du mois du muguet pour vous évader à quelques kilomètres de votre domicile le temps d’un long week-end. L’arrivée du mois de mai est l’occasion de faire ce qui vous plaît, comme par exemple découvrir nos 6 idées d’escapade d’Avignon à Biarritz, de Strasbourg à Dijon ou lors d’une virée transalpine d’Alba à Vérone.

Grand Hôtel Henri, à L’Isle-sur-la-Sorgue en Provence-Alpes-Côte-d’Azur

C’est à l’orée du Parc Naturel du Luberon que Manon et Julien Toppin proposent une vingtaine de chambres derrière les murs d’un établissement emblématique du XVIIIe siècle : le Grand Hôtel Henri. Cet hôtel-restaurant de charme situé dans la superbe ville des antiquaires qu’est L’Isle-sur-la-Sorgue, offre une belle parenthèse de détente sous la houlette de Marco De Almeida. Les chambres au décor raffiné et les équipements intérieurs sont imaginés pour assurer un confort optimal aux hôtes de passage.

La table du Petit Henri est l’occasion d’ouvrir une nouvelle parenthèse, celle d’un repas gastronomique teinté des douces saveurs provençales au gré de la créativité du chef Olivier Bouzon. Dès le mois de mai, la terrasse se pare de ses plus beaux atours pour accueillir les convives autour de la fontaine. Inspiration, découverte ou dégustation, 4, 5 ou 6 services, la carte est variée.

Chambre lit double tête de lit paysage et petit coin salon fauteuils rouges

Chambre proposée au Grand Hôtel Henri © les Collectionneurs Grand Hôtel Henri

Notre coup de cœur est la fricassée de grenouilles en persillade, en Coque de Panko, agrémentée d’oignons doux caramélisés au Verjus : un délice suprême ! Autre parenthèse gourmande à ne pas manquer, celle que propose le chef pâtissier Johan Triart dans son antre : le salon de thé et pâtisserie Eugénie. Aussi belles que bonnes, ses créations sont une promesse de réconfort.

Se promener à pied ou à vélo sur les chemins du Colorado provençal ou le long des rives de la Sorgue, se balader dans la carrière des Ocres du Roussillon ou faire une halte dans une distillerie de lavande, sont quelques-unes des multiples parenthèses loisir qu’il est possible d’ouvrir depuis cet établissement de charme le temps d’un long week-end printanier.

Château du Clair de Lune, à Biarritz dans les Pyrénées-Atlantiques

Séjourner quelques nuits au Château du Clair de Lune est la promesse d’une escapade romantique. Promesse tenue par Jean Dabadie qui veille à ce que ce petit château du XIXe siècle niché au milieu d’un parc de 8 hectares aux essences centenaires, constitue le cadre idéal pour profiter du réveil printanier de la nature.

Une vingtaine de chambres disséminées sur le domaine ouvrent leurs fenêtres sur des parterres de magnolias, de roses et autres rhododendrons qui poussent sur les terrasses entre deux fontaines. Dans cet hôtel de charme, le temps ralentit son cours pour notre plus grand plaisir.

C’est une autre promesse qui nous est faite par Isabelle Caulier : celle de découvrir le plaisir de saveurs authentiques et raffinées à L’Atelier Alexandre Bousquet. Le chef étoilé et distingué de deux toques par le Gault et Millau, fait œuvre d’une carte élégante derrière les murs d’une superbe ferme restaurée du XVIIIe siècle. Ce restaurant gastronomique qui se fond dans le cadre naturel du domaine, propose des menus 4 ou 6 services qui se renouvellent hebdomadairement au gré des saisons, pour le plus grand bonheur des épicuriens.

Le mois de mai marque l’ouverture de la piscine extérieure du Château du Clair de Lune, laquelle offre un panorama spectaculaire sur la chaîne des Pyrénées. La promesse détente se complète par une carte de massages en chambre du corps et du visage, œuvres de deux thérapeutes diplômées. Pour le reste, les multiples sentiers de randonnée le long du littoral ou à l’intérieur des terres du Pays Basque sont d’excellents moyens de se ressourcer au contact direct des éléments.

Hannong Hôtel and Wine Bar, à Strasbourg dans le Grand-Est

C’est au coeur de la capitale de l’Europe qu’est situé le Hannong Hôtel and Wine Bar. Jérôme Anna y a imaginé des chambres confortables dans un harmonieux mélange de styles et d’époques, avec une ligne directrice : le confort de ses hôtes. Les lieux de vie de cet hôtel de caractère mettent en relief ses décors architecturaux des années 1930.

Un bar à vins où sont sublimés les grands crus alsaciens et des terrasses intimistes permettent de profiter de doux moments de repos entre deux déambulations dans le centre historique de Strasbourg qui se découvre à pied depuis l’hôtel Hannong.

Façade Hannong © Michel Christen Photographe

Hannong Hotel & Wine Bar © Michel Christen Photographe

Chambre de l'hôtel Hannong

Hannong Hotel & Wine Bar © Les Collectionneurs

Après avoir suivi la direction de la flèche de la superbe Cathédrale de Strasbourg, haute de 142 mètres, il est bien agréable de flâner dans les ruelles de la Petite France bordées de maisons à colombage. Les petits ponts qui enjambent les canaux sont de parfaits supports pour des corbeilles de fleurs multicolores.

Le charme de la ville se découvre également depuis un bateau qui navigue autour du quartier européen, du quartier impérial et de la Grande Île. L’exploration se prolonge à la terrasse d’un winstub traditionnel, avant de siroter un dernier cocktail sur le rooftop de l’hôtel Hannong.

Le petit plus des gourmands ? L’hôtel Hannong adapte son offre et propose un room service pour profiter des spécialités culinaires du Grand Est à l’heure du dîner !

Château de Courban et Spa Nuxe, à Courban en Bourgogne-Franche-Comté

C’est la famille Vandendriessche qui reçoit ses hôtes comme à la maison au sein du Château de Courban et Spa Nuxe, haut lieu de repos et de détente entre Chablis en Champagne. Cet hôtel-restaurant de caractère est situé dans un cadre intemporel qui fait corps avec la nature verdoyante et fleurie. Une vingtaine de chambres au décor différent sont conçues dans une parfaite harmonie alliant l’authenticité des lieux à la fonctionnalité confortable.

Rien ne manque à l’appel au Château de Courban, puisqu’il abrite un restaurant gastronomique d’exception. Plus qu’un restaurant, c’est d’un laboratoire culinaire où sont façonnées des recettes uniques et originales, qu’il s’agit. Celles-ci sont l’œuvre créative du chef Takashi Kinoshita qui mêle parfaitement le raffinement nippon au terroir culinaire de la Bourgogne.

Homme dans une combinaison d'apiculteur tenant des alvéoles de miel dans les mains

Takashi Kinoshita, chef du Château de Courban

Après être passé par les cuisines de l’Elysée, le maître-queux a accumulé les distinctions depuis la “Grande Table” du groupe Alain Ducasse, jusqu’à l’entrée dans le club fermé des “Tables d’exception”, en passant par l’étoile du Michelin et les deux toques du Gault et Millau… Les menus se déclinent en 3, 5 ou 7 saveurs pour le plaisir de chacune et de chacun. Notre palais se souvient avec délectation des succulentes langoustines de Bretagne frites au tapioca, agrémentées d’une tartelette de courgettes et mousseline de petits pois, le tout arrosé d’un jus corsé.

Façade château avec piscine, vue de nuit

©_de_CourbanChâteau de Courban

Chambre installée dans un ancien pigeonnier avec perites niches tout autour et miroir à la tête du lit

Le Pigeonnier du Château de Courban

Rien ne manque en effet à l’appel au Château de Courban, puisqu’il abrite un centre de remise en forme et bien-être d’exception. Sauna, hammam, bain bouillonnant et tisanerie sont au programme. Ces lieux de relaxation se complètent par une carte de massages tonifiants du visage et du corps, ainsi que de soins à base des produits cosmétiques Nuxe.

Outre le Spa, une piscine extérieure avec un solarium permet de profiter du doux soleil printanier et un bassin de nage offre de quoi rester en forme. Les balades au milieu des jardins à l’italienne du parc où fleurissent de magnifiques roses et les promenades à vélo sur les sentiers environnant le château offrent de doux moments bucoliques.

Arborina Relais, à La Morra dans le Piémont

Surplombant les vignobles du Barolo, l’Arborina Relais est un petit hôtel-restaurant de charme d’une dizaine de chambres. La décoration choisie par Rossana De Gaspari est résolument moderne avec une mise en valeur des nobles matériaux que sont le bois et la pierre, afin d’offrir à ses hôtes des espaces fonctionnels et confortables.

Des terrasses pour profiter du doux soleil piémontais, une piscine extérieure chauffée pour la détente, un Spa pour la relaxation, un bar à vin pour apprécier les crus du domaine et un restaurant gastronomique. Derrière les fourneaux de ce dernier, se tient le chef Enrico Marmo qui n’est jamais en manque d’imagination. Ses compositions originales qui sont enracinées dans le terroir régional, flattent autant les pupilles que les papilles.

Le chef Enrico Marmo Arborina Relais

Au relais Arborina, l’on prend le temps de profiter des bonnes et belles choses : les cours de cuisine italienne, les séances de dégustation œnologiques, les promenades à vélo dans les vignes sont quelques-unes des activités proposées dans cet environnement naturel de toute beauté.

Corte Realdi, à Vérone en Vénétie

Dans la ville de Roméo et Juliette, c’est une escapade romantique qui vous est proposée par Marco Pigozzo au Corte Realdi. Les décors de cet hôtel de charme qui occupe une bâtisse du XVIIe siècle sont propices à cela. Une quinzaine de chambres spacieuses sont meublées avec élégance, réussissant le parfait mélange de l’authenticité et du confort.

En plein cœur de la cité historique, avec une terrasse surplombant la Piazza delle Erbe et la Piazza dei Signori; derrière les murs du Palazzo Negri avec une terrasse qui fait face à la Porta Borsari ; à l’intérieur de la Palazzina Monachine avec une vue sur la cour médiévale de cet ancien couvent. Tous les hébergements proposés ont en commun le raffinement des maisons italiennes de la Renaissance.

Chambre spacieuse décorée à l'italienne avec tête de lite capitonnée, miroirs, parquet

© Chambre romantique disponible au Corte Realdi à Vérone

Après un solide petit-déjeuner constitué de produits frais sucrés et salés, chauds et froids, en provenance directe des artisans ou producteurs locaux, place à la découverte de la ville et de ses environs, dont les monuments historiques et la maison de Juliette sont accessibles à pied depuis le Corte Realdi. Entre deux visites, une halte repos dans les jardins du cloître de l’église San Zeno Maggiore pour profiter des couleurs et des senteurs printanières, est un enchantement.

Quantité d’autres adresses de charme et établissements de caractère vous ouvrent grandes leurs portes afin de vivre pleinement l’arrivée des beaux jours.

Une main en train de taper sur un clavier d'ordinateur portable
Redacteur.com

Rédacteur.com est la plateforme de rédacteurs professionnels qui accompagnent les Collectionneurs et rédigent des contenus pour leur magazine en ligne.