Marrakech ©KateWhattie - Flickr

  • 0 comment
  • 657 vues

Organiser son week-end à Marrakech

Été comme hiver, rien de tel qu’une escapade spontanée de l’autre côté de la Méditerranée. Marrakech est aussi agréable à découvrir en saison hivernale où les températures oscillent autour de 19°C l’après-midi. Réputée pour son hospitalité, la « Ville Rouge » offre un dépaysement à portée de main.

Comment se rendre à Marrakech le temps d’un week-end ?

 

À moins de trois heures de Paris, Marrakech s’inscrit comme une destination idéale pour un court séjour, même décidé à la dernière minute. Des vols directs sont proposés tous les jours au départ de Paris Orly ou Roissy Charles-de-Gaulle, mais aussi depuis les grandes villes, comme Lyon, Nantes, Bordeaux ou Marseille.

Organiser votre week-end à Marrakech

Une randonnée dans le désert marocain, une longue promenade sur le port d’Essaouira, en passant par une déambulation dans l’effervescence des souks de Marrakech, le Maroc regorge d’une multitude de richesses à découvrir. Pour s’octroyer une parenthèse de quiétude, le voyageur appréciera une pause détente dans un hôtel de charme au Maroc.

Les 5 sites à ne pas manquer à Marrakech

Se perdre dans le dédale de la ville historique

Derrière ses remparts ocres, la Médina, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco est le centre névralgique de Marrakech. Au petit matin, alors que les échoppes sont encore portes closes, se distille une sérénité rare que l’effervescence des marchés arrache subitement. Il faut savoir se perdre, observer et glaner les beaux objets de l’artisanat et de l’art marocain.

Place peuplée, couché de soleil et ciel bleu et rose pastel

Marrakech ©clive777-Flickr

Grande tour de style mauresque

La Koutoubie ©Eric-Bagchus - Flickr

La Koutoubia

Avec son minaret de 77 mètres, la « mosquée des libraires » se dresse depuis le XIIe siècle, depuis la dynastie des Almohades, au-dessus de la ville. Si l’enceinte est réservée aux fidèles, il ne faudra pas manquer la vue depuis les jardins de la Menara, notamment le soir, lorsque la Koutoubia s’illumine de mille feux.

Le Jardin Majorelle

L’emblématique maison Art Déco de 1929, nichée dans le jardin botanique du peintre Jacques Majorelle, entre palmeraie et bambouseraie, a été rachetée par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé en 1980. Le site abrite aussi aujourd’hui un fascinant musée ethnologique berbère.

Jardin oasis palmier, arbres fruitiers, bassin avec nénuphars et batîment bleu et jaune en fond

Jardin Majorelle ©john-a-d-willis - Flickr

Jardin oasis palmier, arbres fruitiers, bassin avec nénuphars

Jardin Majorelle ©Antoine-A. - Flickr

Le Palais de Bahia

Haut-lieu de l’art islamique, le palais bâti au XIXe siècle, qui s’étend sur près de huit hectares, donne à voir mosquée, mausolée, hammam, harem, et écuries.

Cour intérieur avec arbustes, architecture mauresque

Palais de Bahia ©Nicolaj Jensen - Flickr

Cour intérieur avec fontaine, architecture mauresque

Palais de Bahia ©twiga_swala - Flickr

Séjour ski à l’Oukaïmeden

Dans le Haut Atlas, à seulement 80 kilomètres de la Ville Rouge, la station de ski située à 2600 mètres d’altitude promet, de décembre à mars, de belles descentes sur la poudreuse.

Trouver un hôtel à Marrakech

Au cœur de la très vivante Médina de Marrakech, se dissimule une oasis de fraîcheur et de calme. Pied-à-terre de charme idéal, le Riad Monceau, un bijou de l’architecture hispano-mauresque du XVIIIe siècle, est un monument à part entière à ne pas manquer pour se donner un avant-goût des trésors architecturaux de l’une des plus belles villes du Maroc. Daté du XVIIIe siècle et entièrement rénové en 2002, le Monceau allie authenticité et confort. Cet établissement aussi hospitalier qu’élégant fait partie de ces demeures que l’on peine à quitter.

Terrasse sur toit avec bain de soleil et parasols

Rooftop du Riad Monceau

Protégé derrière ses hauts murets blancs, l’établissement se niche dans une ruelle calme à cent mètres de la célèbre place Jemaa el-Fna, ce haut-lieu traditionnel, à mi-chemin entre le Palais royal et la mosquée de la Koutoubia. La tranquillité du patio andalou dallé de marbre de Carrare et cerné d’une végétation luxuriante est régulièrement bercée par les appels à la prière du muezzin. Depuis les hauteurs des terrasses, la vue s’étend sur la vieille ville.

 

Chambre romantique décoratoion couleur rouge, sables et ocres

Riad Monceau, au Maroc © les Collectionneurs

Patio style marocain avec palmier et piscine

Patio du Riad Monceau

Cette propriété de la créatrice Isabelle Aubry incarne un havre de paix au cœur d’une ville mouvementée. L’espace bien-être spa apporte une touche supplémentaire de volupté. Les deux cabines de massage, le hammam traditionnel spacieux et entièrement dallé de marbre rose d’Agadir, ainsi que le jacuzzi sur le toit terrasse ombragé, entre oliviers et figuiers de Barbarie, promettent un véritable moment de détente.

Trouver un restaurant à Marrakech

Le Riad Monceau propose une vraie expérience culinaire grâce à ses deux restaurants, installés dans un décor unique. Le voyageur pourra se laisser tenter par le restaurant gastronomique niché dans une salle au plafond sublimement décoré, idyllique pour un dîner romantique. Entre tatin de crevettes à la charmoula ou tajine de cailles royales de l’Atlas, la cheffe Rachida Sahnoune élabore chaque jour son menu dégustation au gré du marché. La cuisine délicate et subtile associe les saveurs de la gastronomie marocaine traditionnelle et le raffinement de la cuisine française. Le menu tradition met à l’honneur l’incontournable couscous marocain.

 

Patio marocain

Riad Monceau, au Maroc © les Collectionneurs

Pour une ambiance décontractée au décor urbain d’inspiration industrielle et aux accents jazzy, le Tanji Bar accueille les hôtes autour de la grande tablée. Le bistro du riad met à l’honneur une spécialité emblématique de Marrakech, la tanjia, cette pièce de viande cuisinée dans les épices et le citron confit est cuite pendant huit heures dans un pot en terre placé sur les braises.

Pour découvrir plus amplement les ressorts de la cuisine marocaine, le Riad Monceau propose des ateliers d’initiation à la gastronomie locale, mais aussi aux pâtisseries et à l’art du thé à la menthe.

 

 

Femme Cheffe en toque blanche donne un cours de cuisine à une femme en tablier rouge

La Cheffe Rachida Sahnoune du Riad Monceau

0 comment
Découvrez nos autres rubriques