Clos du Meyre

  • 342 vues

La route des vins de Bordeaux

Par

Les amoureux du vin rêvent de faire la route des vins à Bordeaux. Les grands crus classés, les châteaux et les grandes appellations allient l’émotion et le plaisir. Nous vous convions à ce parcours d’épicurisme, de culture et de gastronomie chez nos hôteliers et nos restaurateurs. Cap sur les vins de Bordeaux sur le pas des Collectionneurs !

Petits et Grands crus de la Rive Gauche

La Rive gauche de la Gironde, le fleuve qui traverse l’entrée de région, abrite les châteaux du classement de 1855. Celui-ci avait pour but de distinguer les meilleurs vins pour l’exposition universelle de Paris de 1855. Les domaines étaient classés de premier à cinquième grand cru selon leur qualité. Ce sont les châteaux les plus prestigieux et leurs vins sont à la hauteur de leur renom.

LE MÉDOC, LE VIN AU MILIEU DES EAUX

Le Médoc est la première étape du voyage. Son nom veut dire « terre au milieu de l’eau ». Mais cette terre n’a rien de moyen parce qu’elle comprend ni plus ni moins que quatre des cinq premiers crus. Elle est elle-même divisée en Médoc et Haut-Médoc, en remontant le fleuve.

Le Médoc est une terre assez fraîche qui retient l’eau et qui est adapté au cépage merlot. Il est majoritaire par rapport au cabernet sauvignon dans les assemblages de vins. En effet, les vignerons bordelais sont les maîtres de l’assemblage de cépages.

Dans le Haut-Médoc, la terre caillouteuse permet un meilleur drainage de l’eau et emmagasine mieux la chaleur. Le cabernet sauvignon mûrit très bien et il dévoile sa quintessence dans les grands crus. Ce sont Le Château Margaux à Margaux, Le Château Lafite Rothschild, le Château Latour et le Château Mouton Rothschild à Pauillac.

Vin servit au verre sur une table nappée blanche, un homme pose sa main droite sur un livre ouvert

Clos du Meyre © Benoit Martrenchar

Après avoir visité quelques caves, vous avez mérité une nuit de repos chez Pracha Hetrakul et Sophie Bollini dans leur Château Meyre. Il s’agit d’un hôtel élégant et somptueux, idéal pour la détente en plein vignoble.

POURSUIVRE SUR LE CHEMIN DES GRAVES

En suivant la Garonne lorsque la Gironde bifurque, vous arrivez dans la région des Graves. Comme son nom l’indique, le sol est graveleux et parfait pour le cabernet sauvignon. Ici, les vins sont frais et élégants. Les Graves sont le foyer du Château Haut-Brion, le seul premier cru en dehors du Médoc. Depuis 1986, il est à Pessac-Léognan, une appellation comprise dans les Graves.

Même si Bordeaux suscite le vin rouge dans les esprits, les vignerons font d’excellents vins blancs. Ils sont faits à base de sauvignon blanc, de sémillon et de muscadelle. Le premier apporte de la fraîcheur aux vins alors que le deuxième lui donne du corps. Le dernier rend le vin plus aromatique.

Verre de fin rouge © Favoreat

Verre de fin rouge © Mamie Boude

Verre de fin blanc © Favoreat

Verre de fin blanc © Mamie Boude

Une fois cette partie parcourue, vous aurez découvert la rive gauche du vignoble bordelais. Afin de mieux continuer la route des vins de Bordeaux, vous pourrez vous reposer chez Dominique David. Ils vous attendent à la Maison Bord’eaux, un hôtel de charme, voisin du Palais Gallien, un ancien cirque romain.

Vignoble © Favoreat

Vignoble © Favoreat

Vignoble © Favoreat

Vignoble © Favoreat

La gamme des blancs de Sauternes et de l’Entre-Deux-Mers

Nous avons dit que Bordeaux est une région aussi bien de vins rouges que de vins blancs. C’est donc le moment de dédier vos papilles à ces nectars d’or.

Le vignoble bordelais compte avec l’un des vins blancs doux les plus célèbres du monde. C’est le Sauternes, connu comme se mariant parfaitement avec le foie gras, mais réservant de nombreuses possibilités d’accords mets-vins à explorer. Un accord mets vin traditionnel, mais également à la volaille, les coquilles Saint-Jacques, les fromages, des plats épicés ou a apprécier tout simplement en apéritif .

Sauternes © Favoreat

Sauternes © Favoreat

Vignoble © Favoreat

Vignoble © Favoreat

Il a été l’objet d’un classement à part en 1855 car ces vins étaient déjà prisés par les palais internationaux. On retrouve les premiers crus classés Château Climens et Château Coutet, à Barsac, et Château Guiraud, Château Rieussec et le seul premier cru supérieur, Château d’Yquem, à Sauternes.

Façade du Château Climens © F.Nivelle

Façade du Château Climens © F.Nivelle

Château d'Yquem © G. UFERAS

Château d'Yquem © G. UFERAS

Si vous sentez le besoin d’une pause gastronomique, le Chef Tuyet-Giao Chevillard vous prépare des délices chez Christophe et Damien Durand, à l’Hôtel du Château de la Tour. Vous pourrez profiter d’un séjour paisible dans des chambres idéales pour les épicuriens.

La palette de vins blancs se poursuit entre les vignes de l’Entre-deux-Mers. Les vignerons de cette vaste appellation entre la Garonne et la Dordogne sont les maîtres de vins blancs secs, légers et fruités. Ces vins de copains sont idéaux pour les apéros en bonne compagnie.

FAIRE ÉTAPE À LA BELLE-ENDORMIE

Pour reconnecter un peu avec la ville avant d’attaquer l’autre rive de Bordeaux, rien de mieux qu’une étape en ville ! Pour cela, passez une nuit chez Axel Vilmen au BDX Hotel. C’est un « boutique hôtel » branché, moderne et durable qui accueille les voyageurs de passage.

À NE PAS MANQUER !

L’incontournable de votre étape bordelaise : L’Ecole du Vin de Bordeaux, pour s’initier à l’art de la dégustation. Un must ? L’atelier initiation, entre découverte ludique et interactive des secrets des cépages et des arômes !

Ecole du Vin de Bordeaux © M.Anglada

Ecole du Vin de Bordeaux © M.Anglada

Le patrimoine viticole de la Rive Droite

Après deux tiers de route de plaisir, des bijoux viticoles de Bordeaux vous attendent. Les vins rouges de la rive droite sont dominés par le merlot mais ils contiennent aussi du cabernet franc. Ils sont plus ronds et plus souples que ceux de la rive opposée.

S’ÉLEVER À SAINT-ÉMILION

Les vins de cette ville pittoresque étaient jaloux du classement de 1855. Alors, ils ont fait leur propre classement ! L’appellation Saint-Émilion peut être complétée par la mention « grand cru ». Les meilleurs vins parmi eux seront classés A ou B. La visite des châteaux à Saint-Émilion s’annonce plutôt gourmande !

Femme avec un verre de vin au village de Saint Emilion © Favoreat

Femme avec un verre de vin au village de Saint Emilion © Mamie Boude

Saint-Emilion © Favoreat

Saint-Emilion © Favoreat

Les grands noms sont les châteaux Angelus, Ausone, Cheval Blanc ou Pavie. Ils sont tous les quatre des grands crus classés A. Saint-Émilion a un riche patrimoine culturel. Déguster du vin dans ce cadre est un privilège pour tous les bons vivants. Le mieux est d’accorder le vin d’une région à la gastronomie locale. Pour cela, Alexandre Baumard est notre restaurateur indiqué à cette étape du voyage. Il vous attend au Logis de la Cadène, la demeure de Stéphanie de Boüard-Rivoal. C’est l’un des plus anciens hôtels-restaurants de la ville.

DÉTENTE À L’ÉPICURIENNE À DEUX PAS DE SAINT-ÉMILION

« Vendanges », « Grand Cru », « Double Cépage » ou « Millésime », une évidence pour un article sur la route des vins de bordeaux ? Pour Mélanie et Laurent Zontone, propriétaires du Château du Palanquey & Spa près de Saint-Émilion, c’est aussi le cas au point d’en avoir baptisé les chambres de leur maison à flanc de côteaux ! Le must ? Avoir le choix entre piscine intérieure ou extérieure, partie de billard, massage au spa ou simple balade à proximité… ici, c’est sûr, on prend le temps !

Vue aérienne d'une bâtisse typique du bordelais, avec vignes, coteaux et piscine extérieure

Château du Palanquey © Zontone & Associés

SE FAIRE PLAISIR À POMEROL

En tant qu’épicurien, le Pétrus est un vin qui peut vous être familier. Si vous visitez la ville de Pomerol, vous respirez le même oxygène qui fait vieillir ces vins. C’est une zone mythique où les vignerons produisent des vins rouges soyeux, structurés et complexes.

Ville de Pomerol © phroy.photo@wanadoo.fr

Pomerol © phroy.photo@wanadoo.fr

À part le Pétrus, les 150 vignerons du coin accueillent les voyageurs avec le plus grand des plaisirs. Ils vous partageront l’amour qu’ils ont pour leur terre et leur vin. Même s’ils n’ont aucun classement, certains des vins de Pomerol sont parmi les plus chers du monde !

Pour terminer la journée, vous êtes attendus chez Laure et Alexandre da Gama au Clos Marcamps. Cette maison hôtel est une chartreuse du XIXe siècle. Son cadre familial est idéal pour profiter d’un séjour accompagné par vos proches. Vous pourrez reprendre des énergies avant la dernière étape de la route des vins de Bordeaux.

VISITER LES CONFINS DU BLAYAIS ET DE BOURG

Dans la partie septentrionale de Bordeaux, il y a encore deux vignobles. Autour de la ville de Bourg, il y a des vignerons qui font des vins d’un excellent rapport qualité/prix. C’est le moment de renouer avec un cadre viticole moins sacralisé mais tout aussi plaisant. Ce sont des vins ronds, fruités et faciles à boire.

Pour terminer la route des vins de Bordeaux, il faudra s’arrêter dans le vignoble qui gravite autour de Blaye. Le paysage est plus vallonné et cela permet une bonne exposition des raisins au soleil : ce sont les Côtes de Bordeaux, des vins à boire jeunes. Déguster des vins de plaisir dans un cadre plus intime est un excellent moyen de clôturer ce parcours dans le vignoble bordelais.

Blaye à Bourg © Pierre Planchenault

Blaye à Bourg © Pierre Planchenault

Blaye à Bourg © Pierre Planchenault

Blaye à Bourg © Pierre Planchenault

Avant de reprendre la route, Sylvie Couillaud vous attend au Château des Salles pour un moment de calme et de gourmandise. Cette maison d’hôtes propose une cuisine traditionnelle pour les amateurs du plaisir culinaire.

Varier la route des vins de Bordeaux

Visiter les grandes maisons de vin quand on fait la route des vins de Bordeaux semble naturel. Ce serait dommage de s’empêcher de déguster ces nectars. Or, vous pouvez aussi faire plaisir à vos papilles en rendant visite à des vignerons de plus petite taille. Leur structure sera plus modeste mais ils seront aussi ravis d’accueillir les voyageurs épicuriens.

Varier ses activités et ses interlocuteurs permet de mieux cerner la diversité et la richesse du vin de Bordeaux.

Le château Guiraud © Clémence PLANTY

Le château Guiraud © Clémence PLANTY

Le château Guiraud © Clémence PLANTY

Le château Guiraud © Clémence PLANTY

Une main en train de taper sur un clavier d'ordinateur portable
Redacteur.com

Rédacteur.com est la plateforme de rédacteurs professionnels qui accompagnent les Collectionneurs et rédigent des contenus pour leur magazine en ligne.