Vieux Port de nuit © Francis Giraudon pour La Rochelle Tourisme

  • 0 comment
  • 685 vues

La Rochelle fait le printemps

Patrimoine architectural hors normes, gastronomie iodée, plages urbaines… La capitale de la Charente-Maritime fait de l’Atlantique un art de vivre.

Un pied sur terre, l’autre en mer… La cité « belle et rebelle » assume avec panache sa double nature. Pour l’approcher au plus près, on se prête au jeu des allers-retours entre les quais de son Vieux-Port et le ravissant centre historique. Duel de charme et d’architectures entre ces cœurs battants qui s’attirent et se touchent parfois au détour d’une ruelle. Les tour de la Chaîne, tour de la Lanterne et tour Saint-Nicolas sont l’emblème de la ville.

Bateaux à voile arrivant dans un port dont l'entrée se fait entre deux tours de garde en pierre, au moment du coucher du soleil

Voiles dans le port de La Rochelle © Frédéric Le Lan

Trois proues de bateau dan l'eau, respectivement bleu, rouge et verte

Port de La Rochelle © Francis Giraudon

La Rochelle, magique par nature

Balade à pieds ou balade à vélo ?

Entre la pointe Saint-Clément au nord et la réserve naturelle de la baie d’Yves au sud, la version nature de La Rochelle s’explore au gré des 230 kilomètres d’aménagements cyclables qui en font une pionnière de l’écologie urbaine. De Coup de Vague à Marsilly en remontant vers Esnandes ; de la pointe du Roux à Aytré vers celle du Chay à Angoulins… à chacun ses chemins de traverse !

Autres promenades entre nature et culture : 17 sentiers de découverte dessinent des boucles de une à quatre heures de marche au départ des villages entourant La Rochelle. Au printemps, le jardin botanique du musée du Nouveau Monde est une splendeur. Sans oublier les trois plages en ville, dans un microclimat proche de celui du Sud de la France. Farniente, please !

Sur un sentier en bord de plage, un homme sur un vélo avec un siège à l'arrière pour un enfant

Balade en direction des Minimes à La Rochelle © Francis Giraudon

La Rochelle, capitale gourmande

Natif de La Rochelle, Grégory Coutanceau consacre le terroir de sa région dans ses restaurants Les Flots et L’Entracte. Beurre et crème de la laiterie d’Échiré, carotte de Jarnac, agneau de pré-salé, lapin Rex du Poitou, fleur de sel de l’île de Ré… « Pour moi, la région Nouvelle-Aquitaine n’a pas de recette phare mais elle regorge de produits cultes », confie le Rochelais.

Plat d'écrevisses cuisinées, herbes et écumes

Restaurant Les Flots

salle de restaurant chaise blanche et bar à vin

Restaurant Les Flots © Caroline Bouchez

Le goût de La Rochelle ?

Iodé, assurément ! Star des assiettes : les langoustines du port de la Cotinière ou encore les huîtres du bassin de Marennes à Oléron… Autre petite révolution en cours : les vins du pays charentais, jusque-là peu réputés. « Des gens inspirés se sont installés et font des vins étonnants, comme dans la coopérative des vignerons de l’île d’Oléron, sur l’estuaire de la Gironde. Certains vignobles travaillent désormais avec des rendements plus faibles et obtiennent des vins de qualité, comme le domaine Pelletier. J’apprécie le travail de propriétés comme Grain d’Estuaire, qui élève la vigne de manière admirable, en bio. »

Nos adresses où manger à La Rochelle ?

Restaurant Les Flots

Le chef Gregory Coutanceau est un véritable ambassadeur du terroir rochelais ! Sa cuisine ouverte sur l’océan et les potagers régionaux est sublimée par un travail à cru qui exige des ingrédients d’une fraîcheur extrême. On y goûte aussi une belle carte d’apéritifs « maison » réalisés à partir de cognac.

Restaurant L’Entracte

À deux pas du Vieux-port, la seconde adresse du Rochelais Grégory Coutanceau propose une cuisine de brasserie et en circuit court. On aime les boiseries de caractère, l’ambiance conviviale et l’on reconnaît la patte du chef !

Portrait d'un chef en veste blanche brodée au nom du chef Grégory Coutanceau

Grégory Coutanceau, chef-propriétaire des restaurants Les Flots et L'Entracte

Où dormir à La Rochelle ?

L’hôtel Le Champlain

Du couvent des Hospitalières à cet hôtel particulier qui accueillit Helmut Kohl, il y a trois siècles de petites histoires intimement liées à la grande Histoire de La Rochelle. Troisième génération à chouchouter les voyageurs, Anne Jouineau les raconte volontiers et reçoit entre terrasse, salons et jardin à la française au cœur de la ville.

 

Découvrez nos autres rubriques