Des refuges de charme pour les abeilles

Par

Appelé poétiquement « rosée céleste » par Aristote, le miel a toujours fasciné l’Homme, qui le récoltait autrefois dans des ruches naturelles, avant d’apprendre ses secrets grâce au métier d’apiculteur. Ce doux nectar, naturellement riche en sucres, se décline selon les variétés des fleurs butinées par les abeilles, allant de la belle robe claire du miel d’acacia aux notes corsées du miel de sarrasin. Mais l’utilisation de pesticides dans l’agriculture a mis en péril nos précieuses butineuses.

Heureusement, celles-ci ont trouvé refuge au milieu des fleurs, dans des hôtels de charme qui mettent un point d’honneur à protéger l’environnement.

Apiculteur

Un jardin remarquable pour accueillir les abeilles en Bourgogne

La nature est un équilibre fragile, où chaque être vivant a sa place. Marieke et Rik Klomp l’ont bien compris lorsqu’ils entrent en possession en 1996 de la maison seigneuriale La Borde, en Bourgogne, qu’ils transforment finalement en maison d’hôtes de charme. Entouré à l’origine de champs, le parc s’est vu transformé au fil des ans en un magnifique jardin classé remarquable, et ce, dans le respect de l’environnement. Il invite aujourd’hui les promeneurs à la flânerie, au milieu d’une nature domestiquée, mais libre.

Avec un arboretum, une roseraie, un jardin à la française et un grand potager, de nombreuses espèces de fleurs et d’arbres y sont représentés. Le jardin abrite aussi des ruches, avec des pensionnaires qui butinent avidement roses, glycines et hortensias, en échange d’un séjour dans ce havre de paix dédié à la biodiversité. Les hôtes, quant à eux, pourront profiter du miel du domaine servi au petit-déjeuner aux côtés de viennoiseries maison, pour une journée qui s’annonce sous le signe de la gourmandise.

Ruches d'abeilles

Abeilles butinant une hortensia

Une adresse en Normandie qui protège les abeilles

Toujours dans cette idée de préserver les abeilles de l’extinction, Omar Abodid, propriétaire du Domaine Saint-Clair en Normandie, a décidé d’agir en s’associant avec le Rucher des Authieux, un rucher participatif qui vise à protéger les abeilles noires de Normandie. Pour ce faire, il a installé 4 ruches dans le parc arboré de son château anglo-normand, avec vue sur mer. Un cadre idyllique pour ces butineuses qui pourront ainsi participer à la cuisine savoureuse du chef Gabin Bouguet, en pollinisant son potager.

L’abeille noire est en effet une race ancienne remarquable, qui s’est parfaitement adaptée à nos climats et ce, de manière locale. Elle se différencie des abeilles italiennes jaunes, des abeilles caucasiennes grises et des abeilles brunes de Slovénie, notamment par leur capacité à survivre à l’hiver. Vous reconnaîtrez aisément la fameuse abeille noire de Normandie à son abdomen noir et à son thorax velu, pour une meilleure absorption solaire. Elle est aujourd’hui menacée par l’introduction d’abeilles importées, plus productives, avec lesquelles elles s’hybrident. On salue donc cette initiative favorable à sa préservation.

Abeille noire

Les abeilles au service de la beauté

Si le miel des abeilles trouve naturellement sa place dans notre régime alimentaire, les fruits de leur labeur possèdent aussi des propriétés médicinales, mises à profit par l’Homme depuis l’Égypte antique. Ainsi, le miel aurait des pouvoirs cicatrisants, la propolis soignerait les afflictions de la peau tandis que la gelée royale renforcerait l’immunité naturelle. Mais ce n’est pas tout !

DES COSMETIQUES ECO-RESPONSABLES

Le miel est aussi largement utilisé en cosmétique, comme en témoignent les ateliers du Manoir de la Manantie, organisés en étroite collaboration avec Stella Chartier, naturopathe. Dans cette maison d’hôtes près de Clermont-Ferrand, Véronique Vernat, passionnée par la nature, invite les curieux à découvrir une pratique éco-responsable : fabriquer ses produits de beauté soi-même, de manière respectueuse de l’environnement, en utilisant notamment des contenants en verre.

Portrait d'une femme assise dans un escalier en pierre

Véronique Vernat, propriétaire du Manoir de la Manantie © Denis Grudet Photographe

DES INGREDIENTS DE CHOIX

Avec ses vertus adoucissantes pour la peau et son parfum agréable, le miel intervient avec évidence dans la composition de la plupart des cosmétiques. La cire d’abeille est également un ingrédient de choix, car elle permet de donner la texture idéale à des crèmes ou des gels, tout en facilitant la cicatrisation de peaux fragiles. Mais le miel des ruches du manoir, situés dans le jardin à l’anglaise, près du potager en permaculture, sublime aussi le pain d’épices maison de la maîtresse des lieux, avec nulle autre raison que la gourmandise pour régaler ses convives.

Cosmétique à base de miel

Miel et gastronomie

Avec de nombreuses variétés, le miel se décline en une multitude de couleurs et de saveurs. D’une grande douceur, amer ou très parfumé, il est le point de départ de recettes gourmandes de plats sucrés-salés ou de desserts, à l’image de ces destinations qui utilisent le miel de leurs ruches comme un produit privilégié. D’ailleurs, les chefs l’ont bien compris : sans abeilles, pas de fruits et légumes à pousser dans les jardins qui font leur succès.

Pancakes au miel

LE MIJOTE MINUTE DE LEGUMES DE MATHIAS DANDINE

Pour le chef étoilé Mathias Dandine de la Magdeleine à Géménos, le miel est un produit qui sublime une cuisine traditionnelle du terroir empreinte d’authenticité. Il propose donc à ses convives de se délecter d’un plat végétarien dont il a le secret, qui met à l’honneur le miel de ses ruches et les légumes de son jardin potager : le mijoté minute de légumes. Friand de ce produit de la nature, le chef a même eu le privilège de goûter, en tant que membre du jury de la 4e édition des miels de France, des miels rares comme le miel de mimosa ou le miel de bois de pomme.

LE PLATEAU DE FROMAGES DE MAXIMILIN HELLIO

En Normandie, le chef Maximin Hellio, dans son restaurant éponyme, invite ses convives a une balade culinaire dans les pâturages qui font les charmes de sa région. Le plateau des fromages de son terroir y tient une place importante, servi avec le miel issu de sa propre production. Ces deux produits fleuris se marient d’ailleurs parfaitement, pour des accords inédits. Du côté des ruches, c’est l’épouse du chef, Christel Hellio qui enfile la combinaison d’apicultrice pour fournir cette précieuse matière première à son mari.

LE DESSERT BUCOLIQUE DE DAVID SEGUIN

À L’adress, près de Niort, le miel inspire aussi le chef David Seguin, à moins que ce ne soit le bourdonnement joyeux de ses ruches, dans le parc fleuri du restaurant. Dans tous les cas, le miel apparaît au menu d’un dessert original et bucolique, qui surprend les papilles. Celui-ci propose l’association d’abricots rôtis, de mousse de lait, de miel et de glace au foin, dans une création culinaire des plus déconcertantes. Mais rassurez-vous, au-delà de l’évocation champêtre, le foin, une fois infusé, a un goût proche de la fève Tonka.

Pour la préservation des abeilles ou par pure gourmandise, le miel se découvre dans de savoureuses recettes, parfois surprenantes, à des adresses qui vivent en accord avec la nature. Pour encourager la biodiversité, n’hésitez pas à choisir des productions locales, issues de l’agriculture biologique, en favorisant les abeilles noires. Vous pouvez aussi planter des fleurs mellifères dans votre jardin pour attirer les butineuses, comme la bruyère ou la lavande. En plus, elles assureront le succès de vos arbres fruitiers ou de votre jardin potager.

Petit déjeuner à base de miel

Une main en train de taper sur un clavier d'ordinateur portable
Redacteur.com

Rédacteur.com est la plateforme de rédacteurs professionnels qui accompagnent les Collectionneurs et rédigent des contenus pour leur magazine en ligne.