Château Clément © les Collectionneurs

  • 145 vues

Des hôtels pour voyager à travers les siècles

Par

Témoins du passé, les demeures historiques qui peuplent notre territoire se dressent encore aujourd’hui dans le paysage, défiant les siècles pour mieux se laisser contempler. Dans ces lieux bercés par les tumultes du passé, on prend plaisir à laisser son esprit vagabonder, au fil des révélations qui sommeillent dans les vieilles pierres et les murs détenteurs de secrets.

Pour explorer ces pages de l’Histoire connues ou méconnues, mais qui ont toutes forgé notre temporalité, nous vous emmenons à la découverte de ces bâtisses historiques, de nos jours escales de voyageurs.

Voyage à travers les époques et les siècles

Parce que la mémoire est dans la pierre, des hommes et des femmes s’évertuent à nous faire voyager dans le temps, à travers les époques et les siècles, en redonnant à des demeures séculaires leur faste d’antan. Se dévouant corps et âme à leur tâche, ces lieux marqués par l’histoire nous entraînent irrémédiablement dans une parenthèse intemporelle, dans les méandres d’un passé dont le sort est déjà scellé. Partons maintenant à la découverte de ces destinations qui abritent les voyageurs de passage, avides de récits épiques ou d’histoires plus discrètes, mais toujours aussi captivantes.

Escapade au XIIIe siècle, à l’époque médiévale

Siècle qui débute avec la 4e croisade, expédition qui aboutit au pillage de la ville de Constantinople par les Croisés en 1204, le XIIIe siècle appartient au Moyen âge et donne la part belle à la chrétienté, comme en témoigne l’essor de cathédrales. Cette époque est surtout marquée par l’accroissement et la centralisation du pouvoir royal au détriment de la féodalité, avec notamment la figure emblématique de Saint-Louis.

L’ÂGE D’OR DES CHÂTEAUX FORTS

L’époque médiévale se caractérise par le fleurissement de châteaux forts partout en France, surtout dans les lieux éloignés du pouvoir comme c’est le cas du Château Royal de Saint-Saturnin, aujourd’hui exploité par Christine et Emmanuel Pénicaud. Édifiée au XIIIe siècle par les barons de la Tour d’Auvergne en signe de puissance, cette forteresse située dans la région Auvergne-Rhône-Alpes arbore en effet la silhouette massive d’un château fort, avec son donjon, sa triple enceinte et ses tours à créneaux qui dominent fièrement les paysages alentours.

Château toit tuile rouge

Château Royal de Saint-Saturnin © les Collectionneurs

Décor idéal pour donner vie à un récit de chevaliers intrépides et de seigneurs belliqueux, on apprécie aujourd’hui le calme qui y règne et cette impression de plénitude qui nous envahit, tandis que nous foulons le même sol que des personnages illustres tels que Catherine de Médicis, Charles IX, ou la Reine Margot. Une expérience à vivre pleinement dans une des chambres d’hôtes qui portent les noms de personnages historiques, dont l’histoire est liée à la magie des lieux.

DE LA POÉSIE POUR CASSANDRE

Également construit au XIIIe siècle, plus exactement en 1244 par Geoffroy de Pray, le Château de Pray fait également figure de conte de fées, avec son corps de logis flanqué de tours majestueuses, conférant à l’ensemble une allure élégante. Située près de la cité royale d’Amboise, cette demeure a ensuite été remaniée à la Renaissance, comme la plupart des châteaux de cette région. Construite en pierre de tuffeau, elle est aujourd’hui le témoin de plusieurs siècles d’histoire, notamment dans les salles troglodytes de l’Orangerie et du Petit Caveau, qui dégagent une atmosphère particulière qui invite à la rêverie.

La famille Cariou, propriétaire depuis 1989, a en effet pensé ce lieu niché dans un parc boisé comme un havre de paix, empreint de romantisme. Ce château a d’ailleurs abrité la muse du poète Pierre Ronsard, Cassandre Salviati, celle qui lui inspira les poèmes à l’origine de son succès. Il fût néanmoins plus malheureux en amour, puisque la dame de ses pensées allait épouser le seigneur de Pray en 1546, devenant ainsi l’ancêtre d’un autre poète, Alfred de Musset.

Les prémisses de la Renaissance en France

Entre Moyen Âge et Renaissance, le XVe siècle se dresse comme la toile de fond de la Guerre de 100 ans, mettant en scène des personnages épiques comme Du Guesclin et Jeanne d’Arc. Celle-ci devait se terminer en 1453, la même année que la chute de l’Empire Byzantin. C’est dans ce contexte historique de guerre que le roi Louis XI choisit d’établir sa capitale nationale à Tours, réhabilitant également une ancienne forteresse médiévale : le Château de Jallanges.

Vue aérienne d'une piscine installée en pleine verdure.

© Piscine extérieure implantée dans le jardin du Château de Jallanges

Fort de sa position stratégique, ce château d’inspiration renaissance est alors édifié grâce aux matériaux de l’ancienne forteresse médiévale, sur les mêmes fondations. Celui-ci se distingue par une véritable recherche stylistique, avec un appareillage en brique et en tuffeau, prenant comme modèle l’architecture qui fleurit alors en Italie. Cet édifice aurait pu tomber dans l’oubli sans l’acharnement de la famille Ferry-Balin, qui commence sa restauration en 1984 après un demi-siècle d’abandon. On oublierait presque cette mésaventure, en contemplant sa façade élégante bordée de cèdres ou en plongeant dans sa cave du XIe siècle, vestige de la bâtisse originelle, qui abrite désormais une piscine intérieure.

Escales au XVIIe siècle

Commençant avec la mort d’Henri IV, le XVIIe siècle prépare l’avènement du siècle des Lumières, avec la naissance de la science moderne. Du côté de l’architecture, les nouvelles constructions tournent le dos à la Renaissance, avec un nouveau modèle plus sobre, qui s’inspire de l’Antiquité dans une recherche d’équilibre. Il s’agit de l’architecture classique, un courant indissociable du règne de Louis XIV, qui se veut le reflet de sa puissance et de son rayonnement.

UN HAUT-LIEU DE LA JUSTICE EN BRETAGNE

Loin de la Cour de Versailles et avant le couronnement du Roi Soleil, le Manoir de la Sénéchaussée de Lantiern dans le Morbihan semble défier les âges. Demeure de caractère, celle-ci est restaurée sans relâche par Nadine et Gwénaël Rio, des propriétaires soucieux de vous faire partager l’histoire de ce lieu de justice jusqu’à la Révolution. On ignore la date exacte de son édification, mais une inscription sur une lucarne la placerait en 1619. Vous trouverez également en face de cette bâtisse une autre curiosité historique, la Chapelle Saint-Jean-Baptiste de Lantiern, qui abritait autrefois un fragment de la Vraie Croix ramenée des Croisades.

UN CHÂTEAU AU CŒUR DE LA CHAMPAGNE

Construit également au début du XVIIe siècle aux confins de l’Île de France par les héritiers d’Antoinette d’Anglure, le Château d’Étoges accueillit de nombreux souverains en son sein, grâce à sa position stratégique sur la route de l’Est. Édifié sur les bases d’une forteresse médiévale dont les douves perdurent encore aujourd’hui, son architecture est inspirée de la Place Royale à Paris, conçue par Louis Métezeau, dans un désir de raffinement.

Château et douves qui l'entourent

Les douves du Château d'Étoges

Son architecture élégante avec sa galerie d’arcades, son appareillage en briques et ses jeux d’eaux séduisent ses visiteurs de passage, notamment un illustre convive : Louis XIV. Après des siècles de faste, son histoire manque cependant de s’arrêter au XIXe siècle, mais la famille Neuville le sauve de la destruction en redonnant à ce monument historique sa vocation première de lieu de fête et de partage.

Immersion dans le siècle des révolutions industrielles

LA VIE DE CHÂTEAU À BIARRITZ

Siècle de bouillonnement intellectuel, le XIXe siècle offre un paysage varié, ouvrant la voie à la modernité. Dans cet esprit, le Château du Clair de Lune à Biarritz, dont Jean Dabadie est aujourd’hui l’heureux propriétaire, s’affranchit des codes académiques pour proposer un langage architectural qui s’éloigne du modèle néo-classique traditionnel, dans un style éclectique.

VALS-LES-BAINS SO CHÂTEAU !

Quant au Château Clément, situé en Ardèche, il s’inscrit dans un style plaisance et néo-gothique, avec des toits mansardés et des échauguettes qui lui donne une allure romantique. Devenu la propriété de la famille Rojon depuis 2004, vous pourrez contempler dans ce lieu des éléments architecturaux évoquant le luxe de son passé, comme son escalier en noyer à double révolution ou ses plafonds à caissons, entre autres merveilles.

Grande piscine extérieure entourée de transats de relaxation avec vue sur la façade historique de l'hôtel.

© Piscine extérieure devant la façade du Château Clément

Pour découvrir un patrimoine historique d’une grande richesse, quoi de mieux que le cadre intime d’un hôtel dont l’histoire s’anime au contact de propriétaires passionnés, qui réveillent l’âme d’une bâtisse endormie en dépoussiérant livres et archives. Dans un château à la silhouette imposante, majestueuse, élégante ou dans une demeure de caractère au charme discret et authentique, chaque lieu dévoile ainsi son lot de mystères et d’intrigues, dans un esprit de partage qui perpétuent l’héritage d’une civilisation.

Une main en train de taper sur un clavier d'ordinateur portable
Redacteur.com

Rédacteur.com est la plateforme de rédacteurs professionnels qui accompagnent les Collectionneurs et rédigent des contenus pour leur magazine en ligne.