Domaine Château du Faucon

  • 95 vues

Ces châteaux qui font hôtels

Par

Appartenant à un autre temps, ces demeures de charme qui ont traversé l’Histoire se présentent aujourd’hui comme les témoins de notre passé, racontant ses grandes lignes comme des passages plus discrets. Souvent sauvées de l’abandon par des familles qui se vouent à leur préservation, cet article est aussi pour nous l’occasion de leur rendre hommage, en partant à leur rencontre de ces hôtels de charme installés dans des châteaux.

Petite histoire des châteaux de France

L’histoire des châteaux commence avec l’accumulation des richesses et des ressources, qui nécessitent d’êtres protégées des envahisseurs, des brigands ou des seigneurs rivaux qui souhaitent se les approprier. Dans cet esprit, le château fort remplace avantageusement la motte castrale à partir du XIIe siècle, privilégiant l’emploi de la pierre au détriment du bois et de la terre. Caractérisée par des structures défensives et une position stratégique en hauteur, pour surveiller les environs, la forteresse médiévale devient alors une histoire d’ingénieurs à partir du XIIIe siècle, avec des fortifications permettant leur implantation dans n’importe quel lieu.

Le modèle de la forteresse médiévale, emblème de la féodalité, allait perdurer des siècles durant, cohabitant avec d’autres styles. Un changement s’opère à la fin de la guerre de 100 ans en 1453, avec une centralisation du pouvoir royal qui allait permettre une nouvelle approche du château, celui-ci devenant un symbole de prestige. L’arrivée de la Renaissance italienne en France, dans une situation politique stable, accentue ce phénomène, laissant place à la créativité des architectes qui ne cessent alors d’explorer et de réinventer l’art castral. Classicisme, baroque, néo-classicisme, romantisme ou art nouveau, les styles se succèdent, avec une approche propre à chaque région, tributaire des matériaux en place et de leur savoir-faire.

Des châteaux d’inspiration médiévale

UN CHÂTEAU EN AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Si vous souhaitez vivre la vie de château le temps d’un séjour, voici quelques idées de destinations, pour un voyage entre tradition et modernité. Les amateurs du style médiéval devrait être comblés par le Château Royal de Saint-Saturnin, niché au cœur des volcans d’Auvergne. Cette forteresse médiévale du XIIIe siècle, aujourd’hui exploitée par Christine et Emmanuel Pénicaud, a tout du château fort épique, vestige du système de la féodalité qui faisait loi au Moyen-Âge. Véritable symbole de puissance militaire avec sa triple enceinte, ses tours crénelées et ses mâchicoulis, son allure massive étaient signe de robustesse, comme le souhaitaient ses bâtisseurs, les barons de la Tour d’Auvergne.

Château toit tuile rouge

Château Royal de Saint-Saturnin © les Collectionneurs

UN CHÂTEAU À CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE

Le Château des Fines Roches, au cœur du vignoble du Châteauneuf-du-Pape, présente également un style médiéval, même si pourtant cet édifice date du XIXe siècle. Ce retour à l’esthétique du Moyen-Âge est la volonté de son constructeur, Henri Auguste Constantin, qui souhaitait rendre hommage au patrimoine de sa région, en s’inspirant du langage architectural des remparts d’Avignon et du château en ruine, anciennement la résidence d’été des Papes. Aujourd’hui lieu de réception et de convivialité, Denis Duchêne, l’heureux propriétaire des lieux depuis 2020, perpétue la tradition d’un lieu d’histoire avec vue sur le Palais des Papes, en aidant à sa préservation.

L’art de vivre à la française

DESTINATION POITOU

Évoquant la douceur de vivre dans l’imaginaire collectif, les châteaux sont aussi les lieux où se rencontrent imagination et raffinement, un peu à la manière des contes de fées. On retrouve cette émanation dans des demeures d’exception, animées par l’art de vivre à la française, comme l’illustre le Château du Clos de la Ribaudière dans le Poitou. C’est donc dans un esprit de partage et de générosité, comme l’a voulu son propriétaire Emmanuel Lortholary, que vous pourrez profiter des charmes de cette bâtisse à l’architecture élégante de la fin du XVIIIe siècle.

UN CHÂTEAU DANS LES ARDENNES

Dans le Grand Est, au cœur des Ardennes, le Château du Faucon et sa façade majestueuse invitent également à la contemplation dans un cadre romantique, en pleine nature. Lieu de prestige, cette demeure du XVIIe siècle est aujourd’hui la propriété de la famille Robin, qui perpétue cet art de vivre propre à notre culture, le reflet d’une pensée qui favorise les rencontres. On ne peut qu’admirer son corps de logis joliment encadré par deux tourelles coiffées en poivrières, mais aussi une chapelle et un pavillon style Mansart, aux lignes épurées.

Domaine Château du Faucon

Domaine Château du Faucon

Des châteaux sauvés de l’abandon

UN CHÂTEAU SUR LA ROUTE DES CHÂTEAUX DE LA LOIRE

Si les siècles ne semblent pas avoir d’emprise sur certains monuments, certains châteaux étaient voués à se transformer en ruines, oubliés par l’Histoire. Certains sont alors sauvés de justesse, grâce à l’investissement et la ténacité de certaines familles, qui font alors parti de l’histoire d’un lieu. C’est le cas par exemple du Château de Jallanges situé à Vouvray, dans la région des Châteaux de la Loire. Cet édifice construit par Louis XI au XVe siècle, lançait alors la mode d’un appareillage régulier de brique et pierre de tuffeau en façade. Quasiment réduit à l’abandon durant le XXe siècle, ce château retrouva néanmoins sa prestance grâce aux travaux de restauration entrepris par la famille Ferry-Balin, à partir de 1984.

UN CHÂTEAU OCCITAN HORS DU TEMPS

Quant au Château des Ducs de Joyeuse en Occitanie, il était devenu le territoire des ronces et des arbustes après l’effondrement de sa toiture en 1928, un événement qui aurait dû causer sa perte. Après d’importants travaux de rénovation, il est aujourd’hui la propriété d’Isabelle et Vincent Nourrisson, qui font découvrir à leurs hôtes cet édifice fortifié du XVIe siècle, classé monument historique, qui fut successivement dans les temps modernes un hôpital militaire, une gendarmerie puis un magasin de laines. Construit entre 1540 et 1550 par Jean de Joyeuse suite aux Croisades Albigeoises, il présente un aspect extérieur encore médiéval, avec une cour rectangulaire flanquée de quatre tours rondes et massives, percées de meurtrières. Mais sa cour intérieure en pierre de grès, quant à elle, arbore le raffinement de la Renaissance.

Il existe une multitude de châteaux en France, qui se distinguent les uns des autres par la volonté de leur constructeur de s’inscrire dans un style architectural, ou au contraire d’innover par un langage plastique qui leur est propre. Tributaires des siècles qui les ont forgé, ils nous renseignent sur les fondements même de notre société, qui reposent sur les splendeurs et les cicatrices d’un passé souvent trouble, mais riche d’enseignement. On profite donc de la journée internationale des châteaux pour partir à la rencontre de ces lieux, qui ont tous une histoire à raconter.

Une main en train de taper sur un clavier d'ordinateur portable
Redacteur.com

Rédacteur.com est la plateforme de rédacteurs professionnels qui accompagnent les Collectionneurs et rédigent des contenus pour leur magazine en ligne.