Palais des Beaux Arts de Lille © Frédéric Iovino

  • 0 comment
  • 89 vues

Arty Hauts-de-France

Par

Emportées par la locomotive lilloise, les villes du Nord s’ouvrent à la fièvre créative. Art, design, architecture et autres expressions libres s’insufflent dans les centres urbains et leurs environs. C’est parti pour un long week-end french nordique !

Cœur battant de la destination : Lille, dont les festivals bouleversent le visage de la ville d’une année sur l’autre depuis près de quinze ans. Autour : Roubaix, Lens, Valenciennes et les autres, entrent dans la danse, chacune à son rythme, avec un style qui leur est propre.

Lille, entre street art, art déco et visites culturelles

LILLE, MACHINE D’EXPRESSION MASSIVE

Mémoire collective sublimée, patrimoine allègrement revisité, codes qui valsent sur un air de ch’ti… on n’arrête plus la capitale des Flandres depuis qu’elle a été sacrée capitale européenne de la culture en 2004. À cette occasion, douze « maisons Folie » ont vu le jour dans toute l’ancienne région Nord-Pas-de-Calais et en Belgique.

Rue de lille avec sculptures lumineuses

Simulation Alebrijes Rambla Romain Greco

Grande esplanade où déambulent des piétons

La Grand'Place de Lille

En parallèle, grâce à Lille 3000, la ville embarque tous les trois ans pour un voyage inédit. Cette année, on explore le thème de l’« Eldorado » à chercher sur la lune ou au Mexique… L’occasion de déambuler de la Grand’Place à la gare centrale.

UN PRÉCIEUX CAPITAL ART DÉCO

Cambrai, Lille, Lens, Le Touquet ou encore Roubaix regorgent d’ouvrages emblématiques de l’Art décoratif et de ses formes tantôt exubérantes, tantôt austères. À Roubaix, la découverte des nombreux bâtiments peut se faire en vélo : le vélodrome, l’ENSAIT, l’hospice… mais aussi la célèbre villa Cavrois, juste à deux pas de la ville. Ce chef-d’œuvre architectural imaginé par Mallet-Stevens pour la famille Cavrois renaissait il y a peu de ses cendres suite à une rénovation totale achevée en 2015.

Architecture contemporaine

Euralille

Musée dans une ancienne piscine, cabine sur le côté et bassin au centre

Musée La Piscine © Photographie Alain Leprince M.A.I.A.D. Roubaix

Conçue en 1929 comme une œuvre d’art totale, on redécouvre ce château moderniste classé monument historique, son organisation et son vocabulaire décoratif. Une application de visite sur tablette ressuscite la villa telle qu’elle était meublée en 1932. « Une infiltration artistique » conçue par l’artiste Sylvain Bieth qui met en scène certains épisodes de la vie de famille ou de l’histoire d’une villa de légende, à vivre en 3D et en réalité augmentée.

UNE VITALITÉ CULTURELLES HORS NORMES

Est-ce la vibration lilloise qui booste le réseau arty de la région ? À Roubaix, en 2001, le musée La Piscine ouvrait ses portes en lieu et place d’un équipement sportif esthétisant. L’an dernier, l’établissement affichait un nouveau visage et 2300 mètres carrés d’espaces supplémentaires ! Grand parmi les grands, le prestigieux Louvre-Lens a été inauguré sur une ancienne friche minière. Signée par le cabinet japonais Sanaa, son architecture transparente aux façades de verre et d’aluminium prépare les esprits au voyage inédit dans les collections du Louvre.

Où manger, où dormir à Lille, Douai et Cambrai ?

À CAMBRAI, MAISON DEMARCQ

Dans un écrin historique – Napoléon Bonaparte y a séjourné avec son épouse –, la famille Demarcq cultive la renommée de ce restaurant gastronomique à la cuisine inventive et travaillée en binôme : père et fils se partagent le piano ! Faste du décor, assiettes de haute volée et sommellerie au top signent une adresse de passion et de partage.

À DOUAI, HÔTEL RESTAURANT LA TERRASSE

Au cœur de Douai, Émile Hanique, à la fois propriétaire et chef de cuisine, rassemble en un même lieu son hôtel de charme, dont les chambres ont toutes été rénovées, et un restaurant de renom. Il signe une cuisine fine et pleine d’humour. La cave est riche de plus de 1000 appellations différentes, avec notamment une belle sélection de bourgognes. Une adresse d’hédonistes.

À LILLE, AU GOÛT DU JOUR

En plein Lille, la cuisine bistronomique de Jean-Louis Duchêne fait des merveilles, dans une maison bourgeoise raccord avec sa signature : tradition remise au goût du jour. Cuissons impeccables, produits de saison, recettes créatives… une adresse au cordeau comme on les aime.

Salle de restaurant, détail sur une table dressée

Au goût du jour © Élise Debreu

Le renaissance de Valenciennes

Riche d’un extraordinaire patrimoine artistique et industriel, cette ville culturelle où il fait bon vivre fait des étincelles ! Depuis des décennies, de nombreuses statues, à commencer par celles du sculpteur Jean-Baptiste Carpeaux, jalonnent avenues et lieux publics, donnant à la ville le surnom de l’Athènes du Nord. On se délecte dans le très beau parc de la Rhônelle et, depuis cet automne, dans le nouveau musée-jardin des Prix de Rome.

En marge de la découverte du remarquable musée des Beaux-Arts, une visite commentée dans la ville autour de l’art est précieuse pour comprendre un héritage méconnu. En tête : une architecture diversifiée et bien entretenue, toute constituée d’hôtels particuliers du XIX e siècle ou du XVII e siècle côté vieille ville. Valenciennes conserve également un groupe très original de maisons à pans de bois dites « scaldiennes », typiques du bassin de l’Escaut. Au Nord, l’art se porte très bien !

Volumes monumentaux tout en voûtes et en pierre bleue, hauteurs sous plafond atteignant jusqu’à treize mètres… En lieu et place d’un ancien hôpital général voulu par Louis XV, l’ouverture de cet hôtel destination crée l’événement dans les Hauts-de-France. Fauteuils capitonnés, camaïeux de beige, lustres spectaculaires en enfilade… il a fallu cinq ans de travaux pour ciseler ce lieu fort, à la décoration baroque chic.

Les gourmets ont le choix entre La Storia, ambassade gastronomique italienne et une brasserie de terroir, La Galerie. Le bar L’Atrium, avec sa verrière XXL, est idéal en journée tandis que l’ambiance plus intime et feutrée du Harris Bar se prête à engager une soirée sous les meilleurs auspices. La surprise ? Un club, pour danser ! Le spa, tout aussi exceptionnel, dispose d’une grande piscine sertie de piliers comme dans les années folles.

Portrait de Laurence Gounel, rédactrice en chef
Laurence Gounel
Laurence Gounel, rédactrice en chef de Collectionneurs le mag est journaliste voyage et gastronomie pour différents magazines, auteure de guides et collaboratrice rédactionnelle pour de grandes marques d'hôtellerie et du luxe.
Découvrez nos autres rubriques