• 0 comment
  • 1043 vues

Yvette et Caroline Mioche ou Le Radio de mère en fille

Deux femmes, une vêtue de rouge à gauche et l'autre vêtue de noir à droite, dans les bras l'une de l'autre, épaule contre épaule

Pour la fête des mères, Caroline nous raconte son quotidien d’hôtelière, accompagnée d’Yvette sa maman, à l’hôtel-restaurant Le Radio, à Clermont-Ferrand.

Aujourd’hui vous voudriez lui dire…

Tout simplement que je l’aime. Je la remercie de tout ce qu’elle m’a offert et transmis.

« Avec ses 60 ans de métier, je vous laisse imaginer (...) toutes ces scènes de vie incroyables qui nourrissent mon quotidien... »

Si vous deviez décrire votre maman en tant qu’hôtelière ?

Elle est incroyablement forte, solide. J’ai une admiration profonde pour sa capacité d’adaptation et son amour intact de notre métier. Elle est enthousiaste, positive, ne recule devant aucun défi, ni devant personne d’ailleurs ! Il n’y a pas d’écart entre ce qu’elle est et ce qu’elle fait. Son respect du travail et des personnes, son engagement quotidien à offrir le meilleur et à porter notre profession au plus haut donnent une belle âme au Radio.

À quoi ressemble votre quotidien d’hôtelière avec votre maman ?

C’est une chance ! Son expérience m’enrichit, me rassure aussi. Ma maman est dotée d’une mémoire redoutable! Avec ses 60 ans de métier, je vous laisse imaginer tous ces détails savoureux, toutes ces scènes de vie incroyables qui nourrissent mon quotidien et le rendent aussi jubilatoire que stimulant.

Hôtel et restaurant

Le Radio

43, avenue Pierre-et-Marie-Curie
63400, Chamalières

« Revenir aux belles heures de l’Art déco, entre postes TSF, mosaïques et ferronneries »

Réserver

Découvrez nos autres rubriques