• 0 commentaire
  • 193 vues

Souvenirs d’un collectionneur : Jean-Pierre Lemaire

Propos recueillis par

Une fois n’est pas coutume, c’est Jean-Pierre Lemaire, voyageur et collectionneur qui partage avec nous ses impressions de voyage.

Quel voyageur êtes-vous ?

J’ai beaucoup voyagé pour mon travail et suite à une frayeur en vol, je n’aime plus prendre l’avion. Désormais, nous sillonnons donc la France et toute l’Europe occidentale.

Quelles sont vos motivations ?

La destination d’abord. Son intérêt, le potentiel culturel. Vient ensuite l’hôtel, que nous choisissons en cohérence avec la thématique de notre voyage et en fonction de son emplacement. Central en ville, au milieu des vignes si l’on est en Bourgogne, par exemple.

Vous voyagez beaucoup au sein des adresses des Collectionneurs. Pourquoi ?

Parce que je n’ai jamais été déçu. Du coup, nous avons le guide dans la voiture. Il nous arrive même de réserver deux heures avant… Nous sommes attachés à notre confort et j’aime les maisons qui ont une âme, les vieilles bâtisses qui ont un vécu. Nous-mêmes, habitons une maison historique, qui date du 17e…

Qu’est-ce qui fait la différence dans un hôtel ?

L’espace d’abord. Le service ensuite. Que c’est agréable d’entendre son nom et de ne pas se sentir un numéro de chambre de plus !

Le détail qui tue ?

Le bruit. Qu’il soit extérieur ou au sein même de l’hôtel. Les chambres-placards et les petits déjeuners servis au deuxième sous-sol !

Un souvenir de voyage ?

Récemment, nous avons parcouru l’Ecosse avec des amis, amateurs comme moi de voitures anciennes. Nous cherchions un endroit pour pique-niquer et avons emprunté un chemin tortueux jusqu’à se trouver devant un sublime manoir, qui semblait déserté. Il y avait quelques voitures de collection garées plus loin. Nous nous sommes installés sur les tables dans le parc jusqu’à ce qu’un homme dans le champ voisin arrête son tracteur et vienne nous saluer. C’était le propriétaire, fort sympathique. Il s’est joint à nous !

Une rencontre ?

Il n’y a pas si longtemps, en Bourgogne justement. Nous logions au Castel de Très Girard, que nous aimons beaucoup et l’apéritif fut si convivial avec un couple belge, que le maître d’hôtel nous a proposé de nous installer à table tous les quatre. Nous avons passé une soirée extraordinaire, avec des gens cultivés et passionnants.

Un souvenir de table ?

Toujours en Ecosse, nous cherchions où déjeuner alors qu’il n’y avait pas une habitation à la ronde. On a fini par découvrir une auberge au bout d’un chemin. Le patron nous prévient : « aujourd’hui, je n’ai que des crevettes ! ». En réalité, nous avons fait un festin de langoustines ! Il devait y en avoir une cinquantaine par personne…

Votre prochain voyage ?

La région des lacs italiens.

Hôtel et restaurant

Castel de Très Girard

7, rue de Très Girard
21220 Morey-Saint-Denis

« Passer à table dans un ancien pressoir du XVIIe siècle et dormir face aux vignoble de la côte de Nuits»

Réserver

Portrait de Laurence Gounel, rédactrice en chef
Laurence Gounel
Laurence Gounel, rédactrice en chef de les Collectionneurs le mag est journaliste voyage et gastronomie pour différents magazines, auteure de guides et collaboratrice rédactionnelle pour de grandes marques d'hôtellerie et du luxe.
0 commentaire
Découvrez nos autres rubriques