• 245 vues

Le projet d’une vie – Alexandra Lorin Guinard, Les Jardins de Coppelia

Alexandra et Grégory

Jeune maman et cheffe d’entreprise aguerrie, à 38 ans Alexandra Lorin Guinard a su se faire une place dans le monde de l’hospitalité. En octobre 2019, avec son mari, elle se lance dans sa première aventure en Normandie : Les Jardins de Coppelia. Retour sur ce projet de vie.

Une affaire de famille

DE LA POLITIQUE À L’HÔTELLERIE

Après des études de droit, Alexandra choisi la voie de la politique. Cheffe adjointe du cabinet de l’ancienne Secrétaire d’Etat en charge de l’écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, elle fait ses armes dans les hauts lieux de la politique française. Son rapport à l’écologie et la nature ne cessera de la suivre…

A ses côtés, Grégory Guinard, son mari. A l’issue d’une école de commerce, ce sont les stages en hôtellerie qui l’intéressent. Il se forge dans de prestigieuses maisons en tant que directeur hôtelier.

Une passion commune commence à naître…

LE GRAND SAUT

Amoureuse de la région normande, Alexandra décide de poser ses valises à Cabourg. Là, elle prend le post de Directrice générale des services de la mairie de la ville. Son mari, quant à lui, commence les recherches pour trouver une structure à leur image. Ville touristique, proche de la mer, ils jettent leur dévolu sur Honfleur.

A 5 kilomètres, dans la petite commune de Pennedepie, les deux amoureux tombent sous le charme du Manoir d’Apreval. Une bâtisse qui appartenait à la célèbre famille du fourreur et parfumeur Revillon.  « J’ai eu l’effet waouh ! »  se livre Alexandra.

«Je me suis dit : c’est ici et nulle part ailleurs !»

Alexandra pose sa casquette de politique pour enfiler celle de cheffe de chantier puis cheffe d’entreprise hôtelière. Sans difficulté, la jeune femme apprend sur le tas, et sans regret, vit son rêve éveillé de petite fille

Les mystères de la Normandie

HÉ HARRY TU ES LÀ ?

Le Manoir d’Apreval renferme bien des mystères. Quand on entre dans ce lieu « on ressent des choses, une âme » raconte Alexandra. La pénombre de cette splendide gentilhommière à la « Harry Potter » les a conquis. « Ce manoir a un truc de génial. »

Bâtisse atypique, mélange de matériaux nobles (bois, ardoise), donjon…« [Nous avions] une histoire à raconter ». Il aura fallu plus d’un an, au jeune couple, pour remettre sur pied cette ancienne maison de famille et en faire un lieu magique. Alexandra ne veut pas perdre l’identité architecturale du monument. Conserver l’authenticité des lieux. Sa touche personnelle, nous la retrouvons dans la décoration tant intérieure qu’extérieure.

COPPELIA ET CAPUCINE : SOURCES D’INSPIRATION

En octobre 2019, la côte fleurie accueille les Jardins de Coppelia et son restaurant Le Capucine. Les jeunes parents dédient leur projet à leurs deux petites filles. Coppelia, la première, souligne toute la beauté de l’hôtel, du manoir. Capucine, la seconde, une grande gourmande, correspond parfaitement à la Table du domaine.

Leur famille, c’est leur motivation, leur fil conducteur. Alexandra explique sa philosophie, ses valeurs, son envie. « Les Jardins de Coppelia c’est comme une maison de famille. […] Les clients doivent se sentir comme chez eux. »

Place à la nature

Alexandra a toujours été attachée à la richesse de la nature. Sa fibre écologique, elle s’en sert dans son nouveau métier hôtelier. Les Jardins de Coppelia travaille avec des producteurs locaux, propose une carte des vins exclusivement naturels et bio

Les sept hectares verdoyants du parc du domaine attestent de la fibre naturelle du couple. Respecter la nature et ce qu’elle nous offre.

Convivialité, chaleur humaine, partage, rencontres… Le voyageur passe un moment unique, une expérience hors du temps.