• 0 comment

Ensemble : l’hospitalité augmentée – Hermance Joplet, propriétaire du Castellaras à Fayence

© Julien Mouffron-Gardner

Femme, cheffe d’entreprise, cheffe, hôtelière, Éléonore de Provence, maman, membre du Comité Restaurateurs des Collectionneurs… les casquettes d’Hermance Joplet sont nombreuses et sont autant de raisons de croire que les métiers de l’hôtellerie-restauration ne sont plus réservés qu’aux hommes.

« J’ai découvert l’univers professionnel de la gastronomie dans les années 90 où j’ai très vite compris que pour s’y faire une place, femme ou homme, il fallait faire la différence ! »

COMMENT FAIRE LA DIFFÉRENCE ?

« La quête de la mixité ne peut pas et ne doit pas s’opérer au détriment de la compétence et de la motivation, deux fondamentaux de notre profession. » Pour faire la différence il faut donc que chaque candidat, femme ou homme, comprenne que la restauration est un métier de passion, qui demande une certaine abnégation. Au Castellaras « à compétences égales, c’est la motivation qui prime ! »

COMMENT ATTEINDRE UNE MIXITÉ VERTUEUSE ?

Pour Hermance, elle est le fruit d’un respect mutuel, d’une philosophie de travail et de conditions mises en place par l’employeur et par les salariés.

L’employeur doit être curieux de son équipe pour mieux la comprendre, mais charge en retour à cette équipe de prendre la parole pour manifester une incompréhension avant que celle-ci ne devienne un profond mal-être.

Hôtel et restaurant

Le Castellaras

461, chemin de Peymeyan
83440 Fayence

« Jubiler pour une délicieuse cuisine provençale avec une vue imprenable sur la Vallée du pays de Fayence »

Réserver

Découvrez nos autres rubriques