• 0 comment
  • 1082 vues

Émilie David, propriétaire de La Villa d’Ô

Façade de la Villa d'Ô prise de la cour de la Villa

Le savoir-faire et l’art de vivre à la française sont des piliers de l’accueil des voyageurs chez les hôteliers de la Villa d’Ô.

 

Qu’aimez-vous dans votre métier ?

Les journées ne se ressemblent pas, chaque jour, chaque rencontre, nous ouvrent de nouveaux horizons. Nous sommes amenés à repenser les expériences que nous offrons à nos voyageurs, à optimiser la qualité de nos services en ayant à cœur le bien-être de nos clients. Que chaque voyageur soit content d’être venu chez nous et en fin de compte toutes ces attentions, ces détails, ces exigences sont enrichissantes.

 

Chambre dans les teintes rouges et oranges de la Villa d'Ô

© La Villa d'Ô

Votre plus beau souvenir en tant qu’hôtelière?

Je ne cesse d’avoir de bons souvenirs…  c’est difficile d’en trouver un ! Ce sont des moments, une somme de rencontres, de sourires, de voyageurs qui vous remercient, de collaborateurs que vous formez, que voyez grandir et que vous voyez partir vers d’autres horizons.

«La journée de la femme devrait être une journée de tous les jours.»

 

Avez-vous un message à adresser en cette journée du droit des femmes ?

Je trouve cela bien de souligner des causes, d’avancer, ensemble. Ce sont des attentions quotidienne… c’est une philosophie qui m’accompagne chaque jour dans mon métier.

La Villa d’Ô

54 chemin de Terrefort
33450 Saint Loubes

« À quelques minutes de Bordeaux, avoir le plaisir de se balader à vélo au milieu des vignes»

Réserver

Découvrez nos autres rubriques