• 0 comment
  • 1470 vues

« Chez Camillou » raconté par Cyril Attrazic, de 1928 à aujourd’hui.

Chef en veste de cuisine de profil avec un plat dans la main

En ce jour de la fête des pères, le chef Cyril Attrazic, du restaurant Cyril Attrazic – Chez Camillou nous raconte l’histoire d’une affaire de famille de 1928 à aujourd’hui.

Qu’aimeriez-vous dire à votre père en ce jour de la fête des pères ?

Je le remercie de m’avoir fait confiance si jeune ! Mon père m’a offert la possibilité de prendre des risques, d’exprimer ma fougue et d’échanger très tôt avec nos partenaires et les voyageurs qui viennent à notre table.

 

Pourquoi avoir repris Camillou ?

J’ai grandi ici. Ici, où la cuisine du restaurant était celle de notre maison, ici où la salle du restaurant était notre salle à manger. Plus que mon amour de la cuisine, c’est mon amour pour notre restaurant qui m’a donné envie de reprendre le flambeau.

 

Restaurant Cyril Attrazic Chez Camillou © les Collectionneurs

Avez-vous un souvenir de votre père en cuisine ?

Mon père fût un restaurateur engagé, il œuvra pour les autres et contribua au rayonnement de notre métier. Je l’admire pour sa persévérance et remercie son geste généreux de m’avoir si rapidement laissé les commandes.

«Plus que mon amour de la cuisine, c’est mon amour pour notre restaurant qui m’a donné envie de reprendre le flambeau.»

Une cinquième génération pour Camillou ?

J’ai une vraie relation de cuisinier avec mon fils. À 14 ans il m’accompagne déjà sur les marchés. Je pense que mon rôle de père est de donner une belle image de notre métier de restaurateur à mes enfants, de leur transmettre ma passion pour la cuisine, et pour Camillou. C’est important que mes enfants comprennent cela.

 

Un message que vous aimeriez adresser en ce jour de fête des pères ?

J’invite les pères de notre métier à faire confiance aux jeunes générations et à être dans la transmission.

 

Restaurant Cyril Attrazic Chez Camillou

10 route du Languedoc
48130 Aumont-Aubrac

« Déguster une merveilleuse viande d’Aubrac au-dessus des prairies lozériennes »

Réserver

Découvrez nos autres rubriques