4 questions à…. Dorone Seror, propriétaire du restaurant Jujube à Paris

Jujube, à Paris.

Nom & prénom : Seror Dorone
Nom de son établissement : Jujube
Dans la vie, il collectionne : « À peu près tout ce qui me passionne ! »

« Une Collection est un point de rencontre entre un homme et une passion et ce, à un moment précis. Être un collectionneur signifie donc être passionné, en perpétuelle recherche de ce que nous ne connaissons pas encore et vouloir en profiter et le partager.

 

Ma passion aujourd’hui ? La gastronomie, le design, l’art de la table et du service. L’ensemble des sentiments que nous ressentons en découvrant une nouvelle saveur. »

 

Jujube, à Paris.

Jujube, à Paris.

Jujube, à Paris.

Jujube, à Paris.

Quelle(s) expérience(s) les membres de la communauté les Collectionneurs peuvent-ils vivre chez vous ?

 

Une expérience culinaire et culturelle. Vivre l’expérience d’un restaurant français au travers de la vision d’un chef ayant parcouru le monde grâce à sa passion.

 

La cuisine française est une cuisine de référence, pointue et historique. Si la France d’aujourd’hui est le fruit d’un métissage de plusieurs cultures, la cuisine française contemporaine doit l’être également.

 

En venant chez nous, les membres de la communauté les Collectionneurs pourront ainsi vivre l’expérience d’une cuisine française moderne, conçue comme un dialogue multiculturel.

 

Quelle est votre plus grande fierté dans votre métier ?

 

Avoir la chance de créer des lieux pouvant véhiculer la passion des hommes et des femmes qui y travaillent. Et au même titre que mes collaborateurs, la fierté de pouvoir en vivre !

 

Quel est votre meilleur souvenir au restaurant ?

 

Si la question est ma meilleure expérience client dans un restaurant, c’est sans nul doute ma découverte du restaurant « le coquillage » de la famille Roellinger à Cancale. C’est pour la première fois à l’âge de 25 ans que je mettais les pieds dans un établissement dans lequel « on ne vient pas uniquement pour manger » ; la salle de restaurant était scénographiée, le dîner chorégraphié et le déroulé parfaitement orchestré. Au-delà de la justesse des plats proposés dans l’assiette, j’ai pour la première fois compris ce que devait être un dîner au restaurant : un délicieux moment coupé du temps.

 

Mais on ne va pas se mentir : La personne m’accompagnant ce soir-là, qui est d’ailleurs devenue la mère de mon fils, y était également pour beaucoup.

 

Un message pour les Collectionneurs qui viendront chez vous ?

 

Merci d’être là, de nous aider à partager notre passion !