Exemple d'un menu sur ardoise proposé à L'Assiette © Philippe Petit

  • 0 comment
  • 435 vues

Une sélection de tables bistronomiques et brasseries à tester à Paris

Découvrez une sélection de brasseries et bistrots parisiens où (re)découvrir l’art de savourer la gastronomie française dans un climat décontracté.

Bistrots ou Brasseries, faut-il choisir un camp ?

Nés des « Bystro, Bystro » des soldats russes – « Vite, vite » en français – qui de ces mots venaient précipiter le rythme des services d’autrefois, les bistrots sont devenus un must de la gastronomie française !

De l’art de manger « sur le pouce » !

Les brasseries et bistrots se distinguent notamment la première par un service continu, le second par un service déjeuner et dîner.

Avec cette cuisine « sur le pouce » la bistronomie revisite aujourd’hui les classiques du bistrot, ce restaurant français typiqueLes brasseries parisiennes séduisent tout autant de gourmets en quête d’une cuisine de qualité.

Avec leur touche bien française, leur décor Belle époque et leur carte ancrée dans un régionalisme de caractère, de l’Auvergne au Pays basque, ces restaurants de Paris sont devenus des adresses incontournables.

Un bistrot incontournable dans le 2ème arrondissement de Paris

Dans le quartier de l’Opéra, le bistrot Aux Lyonnais met à l’honneur la tradition du bouchon, typique de la capitale des Gaules.

Créée en 1890, la maison est reprise après la Seconde guerre mondiale par Daniel Violet qui en fait une adresse incontournable de la cuisine lyonnaise au cœur de Paris. C’est cette ferveur pour le goût lyonnais qui a provoqué le coup de cœur du chef Alain Ducasse pour cette adresse mythique qu’il reprend en 2002.

Plat de poulet aux écrevisses présenté dans une casserole en cuivre

Le poulet aux ecrevisses de la mère Fillioux servi Aux Lyonnais © Pierre Monetta

Table de bistrot avec une femme qui sert un morceau de viande

Aux Lyonnais © Pierre Monetta

Le bistrot a conservé toute son âme d’antan depuis sa façade jusque dans sa décoration intérieure, sa machine à café à piston dont on entend se dégager la vapeur, son comptoir en bois recouvert de zinc et d’étain, ses boiseries et moulures d’époque ou encore ses faïences « métro » aux murs.

À la carte du restaurant, la gastronomie lyonnaise est à l’honneur des entrées aux plats, avec les fameuses quenelles ou le gras-double en passant par l’Œuf cocotte aux girolles et le foie de veau en persillade.

Deux bistrots incontournables dans le 6ème arrondissement de Paris

Une bistrot Rue du Cherche-Midi

Anicia – adresse éponyme du nom donné autrefois à la ville du Puy-en-Velay – ce bistrot typique rue du Cherche-Midi met aujourd’hui en lumière le terroir de l’Auvergne-Rhônes-Alpes avec un légume phare de la région, la lentille !

lentilles vertes et blinis

Anicia© Géraldine Martens

Salle de restaurant, bar vert

Anicia© Géraldine Martens

Une légumineuse que François Gagnaire, le chef propriétaire du bistrot typique, cuisine en alliant des produits du terroir auvergnats et franciliens, toujours de saison. La lentille verte du Puy y est sublimée dans un gaspacho de coquillages et copeaux de truffe en été et dans un dessert avec son étonnante tarte aux lentilles et aux myrtilles en hiver.

Un Bistro au cœur de Saint-Germain-des-Prés

Situé en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés, le restaurant Allard est l’un des derniers vrais bistrots de Paris.

L’histoire commence en 1932 quand Marthe Allard, « mère cuisinière » originaire de Bourgogne, monte à Paris pour fonder un restaurant devenu une véritable institution.

Au fil du temps les fondamentaux comme le canard de Challans aux olives, l’épaule d’agneau du Limousin ou encore le coq au vin y ont été cédés en héritage. Les cuisses de grenouille, les escargots en coquille, la sole meunière ou la volaille de Bresse rôtie, propres à la gastronomie française, demeurent à la carte de cette institution historique.

Canard aux olives présenté dans un plat ovale

Le canard de Challans aux olives servi chezAllard © Pierre Monetta

Un bistrot incontournable dans le 7ème arrondissement de Paris

Tout près de l’esplanade des Invalides, le Bistrot Belhara propose un menu aux accents basques. Le chef Thierry Dufroux, qui a forgé ses armes culinaires auprès du chef Alain Ducasse, propose une cuisine sincère et généreuse, enracinée dans sa région.

Dans ce repaire de la cuisine bistronomique, les produits frais de saison sont travaillés sans être jamais dénaturés. Les pintxos, ces assortiments de recettes traditionnelles servis en plats dégustation, font fusionner chipiron, poulpe à la planche et pommes de terre pimentées à l’Ossau-Iraty.

Un bistrot incontournable dans le 14ème arrondissement de Paris

Avec ses vitres gravées à l’acide, son plafond décoré dans un esprit début du siècle, son comptoir en marbre veiné, et ses tables et chaises en bois, L’Assiette, dans le quartier Montparnasse, respire l’esprit brasserie, avec à sa tête le chef David Rathgeber.

Cet auvergnat pure souche a repris en 2008 cette ancienne charcuterie de quartier devenue un bistrot fréquenté par le Tout-Paris. David Rathgeber rêve d’en faire « une auberge de palace ».

Cet adepte de la cuisine traditionnelle revisitée réveille à sa table les souvenirs de son enfance, avec le cassoulet maison, les rillettes de jarret de cochon ou les terrines.

Une brasserie incontournable dans le 8ème arrondissement de Paris

À deux pas des Champs-Élysées, la Brasserie Baroche, nichée dans un loft à l’ambiance chaleureuse, rompt avec la frénésie urbaine. L’établissement invite à une pause gourmande à toute heure de la journée, du lundi au samedi, du petit-déjeuner, déjeuner, et dîner en passant par les tapas d’afterwork au bar avec un verre de vin.

À la carte se côtoient les grands classiques de la brasserie comme l’assiette de jambon Pata Negra, la poitrine de veau braisée douze heures ou encore les gambas marinées et cuites à la plancha, sans oublier une gourmande « vitrine des desserts ».

David Baroche, chef et charcutier, laisse sa signature avec sa spécialité, le fameux pâté croûte de canard, foie gras et fruits secs, nommé 4ème meilleur pâté en croûte au championnat du monde de 2016 !

Découvrez nos autres rubriques