La route des fromages AOP

La route des fromages AOP

Par

Avec 46 fromages AOP (appellation d’origine protégée), la France dévoile un extraordinaire patrimoine gastronomique de cette spécialité fromagère, qui se décline avec gourmandise dans toutes ses régions.

Pour le découvrir à sa juste valeur, avec un morceau de pain frais ou un grand cru, nous vous avons concocté tout un itinéraire dans l’Hexagone, du Nord au Sud, avec des bonnes adresses pour dormir ou vous restaurer lors de votre périple.

Étape 1 : le camembert de Normandie

Camembert de Normandie

Certainement le fromage français le plus connu, le camembert AOP est indissociable de la Normandie et de ses bocages verdoyants. On l’aime ferme, fondant, ou bien coulant, mais dans tous les cas, il s’accompagne à merveille d’un vin rouge sec, un puissant allié pour révéler son caractère et la finesse de ses saveurs.

Fromage à pâte molle et croûte fleurie, la légende de sa création trouverait soi-disant son origine dans le sauvetage d’un prêtre, Charles-Jean Bonvoust, qui remercia sa bienfaitrice, Marie Harel, habitante de Camembert, en lui révélant les secrets de la fabrication du Brie de Meaux.

Camembert

Mais si cette légende semble bien appartenir au folklore, le camembert n’en reste pas moins l’emblème de la gastronomie normande. Pour le déguster près de Honfleur, vous pourrez allègrement poser vos valises aux Jardins de Coppélia, un lieu de vie pensé par Alexandra et Grégory Guinard au milieu des pommiers.

C’est dans ce « petit Poudlard », un manoir normand atypique qui mêle authenticité et design, que vous pourrez découvrir les charmes de cette région, mais aussi les produits du terroir et les artisans locaux.

Étape 2 : le Sainte-Maure de Touraine

Après ce fromage au lait de vache, direction la région Centre-Val de Loire pour découvrir un autre fromage AOP, cette fois-ci fabriqué à partir de lait de chèvre : le Sainte-Maure de Touraine. Reconnaissable entre tous par sa forme de bûche, sa fumure cendrée et la paille de seigle qui se cache en son sein, gravé au nom du producteur, il porte le même nom que la commune qui lui a donné le jour.

Sainte-Maure de Tourraine

La légende voudrait que ce soit des femmes Maures qui aient enseigné les secrets de sa fabrication aux habitants du plateau après la défaite de Poitiers, mais il semble plus vraisemblable que le mot « maure » soit dans ce cas précis une référence au français ancien « noire », associé à la divinité picte et celte des moissons.

Pour découvrir son goût de noisette très apprécié par des personnages illustres comme Honoré de Balzac ou François Rabelais, l’Hôtel le Grand Monarque est l’escale incontournable. Proche du château d’Azay-le-Rideau, cet ancien relais de poste du XVIIIe siècle en pierre de tuffeau aménagé par Éric Pech est en effet idéalement situé dans cette région autrefois fréquentée par les rois de France.

Que vous souhaitiez découvrir les châteaux de la Loire ou les vins de Touraine, vous trouverez en ces lieux un havre de paix, comme suspendu dans le temps.

Étape 3 : le Saint-Nectaire

Du côté de l’Auvergne-Rhône-Alpes, le fromage phare de cette région est incontestablement le Saint-Nectaire, cette spécialité onctueuse au lait de vache, au goût inimitable de noisette. Autrefois appelé « fromage de seigle », car affiné sur un lit de paille de cette céréale, le Saint-Nectaire gagna ses lettres de noblesse à la Cour du Roi Soleil, passant de fromage rural à un produit de haute-gastronomie.

Saint-Nectaire

Pour tout connaître de ce fromage ou des produits du terroir de cette région, vous serez accueilli comme il se doit au Château Royal de Saint-Saturnin par Christine et Emmanuel Pénicaud, une maison d’hôtes conviviale installée dans un édifice datant du XIIIe siècle. Une adresse chaleureuse à découvrir au cœur du pays des volcans, d’autant plus que vous pourrez y déguster un grand nombre de produits faits maison.

Château toit tuile rouge

Château Royal de Saint-Saturnin © les Collectionneurs

Étape 4 : le roquefort

Certainement le fromage le plus connu à l’étranger, illustrant parfaitement le raffinement de la gastronomie française, le roquefort est une spécialité de l’Aveyron, en Occitanie. D’une grande onctuosité, il se distingue des autres fromages par sa pâte persillée au fondant incomparable.

Roquefort

Fabriqué à base de laits crus de brebis, il est AOP depuis 1996, pour le protéger de pâles imitations. Car sa fabrication est issue d’un processus bien particulier, celui-ci étant affiné uniquement dans des grottes avec un microclimat permettant le développement de la moisissure qui fait son succès : le Penicillium roquefort.

Très ancien, on ignore son origine exacte, même si la légende relate une fabrication fortuite, suite à l’oubli d’un lait caillé de brebis dans une grotte par un berger. Il aurait été dégusté par Jules César et Charlemagne, puis qualifié plus tard par Diderot de « roi des fromages ».

Pour vous reposer après la visite des caves d’affinage de ce fromage si particulier, nous vous invitons à découvrir le Château de Labro, près de Rodez, un édifice du XVIe siècle meublé avec goût dans un esprit brocante par son propriétaire, Jean-Michel Rouquet.

Château de Labro près de Rodez

Étape 5 : le Brocciu

Seul fromage AOP de l’île de beauté depuis 2003, le Brocciu mérite pourtant le détour. Fabriqué à base de lait de chèvre, lait de brebis, ou les deux, il s’agit d’un fromage frais et crémeux. Pouvant être affiné, il se pare alors d’une légère croûte jaunie. On le reconnaît aisément à ses striures, résultant de son moulage dans des petites corbeilles en jonc, appelées « caciagia ». Faisant partie intégrante du terroir corse, ce fromage traditionnel est la spécialité à ne pas rater à l’occasion d’un séjour en Corse.

Bruccio

Pour savourer d’autres spécialités de cette région de caractère, découvrez le restaurant de l’hôtel Demeure les Mouettes, à Ajaccio. Installé dans une villa du XIXe avec vue sur mer, vous pourrez y déguster des planches de charcuteries et de fromages corses fermiers.

Avec un grand choix de spécialités fromagères, ne ratez pas les trésors de nos régions, à découvrir dans l’une de nos destinations, ou pourquoi pas directement chez les producteurs AOP qui perpétuent nos traditions culinaires.

Au lait de vache, de brebis ou de chèvre, il y a de quoi surprendre vos papilles avec des recettes qui ont déjà fait leur preuve, comme le Morbier, le Comté ou le Cantal, ou d’autres moins connues comme le chaource, le banon ou encore le livarot. À déguster sans modération !

Une main en train de taper sur un clavier d'ordinateur portable
Redacteur.com

Rédacteur.com est la plateforme de rédacteurs professionnels qui accompagnent les Collectionneurs et rédigent des contenus pour leur magazine en ligne.