Saint Martin de Valamas en Auvergne-Rhône-Alpes © Marty038

Auvergne-Rhône-Alpes : Deux adresses romantiques pour un dîner en amoureux

L’Auvergne-Rhône-Alpes est une région verdoyante, qui dévoile une grande richesse de paysages mais aussi des restaurants de charme. Elle est donc le décor parfait pour accueillir les amoureux qui souhaitent exprimer leurs sentiments autour d’une table raffinée, pour un souvenir à deux inoubliable. Que ce soit pour une demande ou un anniversaire de mariage, découvrez nos deux adresses de restaurants en Auvergne qui invitent au plaisir des sens. Vous pourrez ainsi mêler les plaisirs de la dégustation à ceux de la séduction

La passion dans l’assiette

 

Pour célébrer l’amour, la création de souvenirs à deux permet d’écrire une histoire personnelle, faite de moments de bonheur et de joie qui rapprochent deux êtres. Plus qu’une simple sortie, un dîner en tête-à-tête devient alors l’expression d’un désir de partage, d’un moment intense à vivre à deux. Un restaurant gastronomique à l’atmosphère envoûtante est donc l’endroit idéal pour marquer d’une pierre blanche un événement important, qui restera gravé dans les mémoires. Si vous souhaitez organiser un dîner romantique dans le pays des volcans, voici deux adresses qui font figure d’incontournables.

Sérénade au bord du lac Saint-Félix

 

Pour vivre un moment d’exception avec l’être aimé, nous vous invitons à découvrir tout d’abord le restaurant Ambroisie, temple de la délectation en Isère. Situé dans la charmante bourgade de Saint-Didier-de-la-Tour, il est niché au bord du Lac Saint-Félix, un espace naturel qui abrite une flore protégée comme la Luwidgie des marais ou la Grande naïade. Cadre poétique, c’est l’endroit idéal pour combler ses papilles après une promenade main dans la main, ou la visite du Château du Passage, un authentique château dauphinois à l’allure romantique qui devrait combler les amateurs de vieilles pierres.

Extase culinaire à l’Ambroisie

 

Face au miroir du lac Saint-Félix, la salle du restaurant Ambroisie offre une décoration moderne et élégante, à l’ambiance délicatement feutrée. C’est le lieu parfait pour un tête à tête en toute intimité. Vous pourrez également profiter d’une terrasse arborée les beaux jours pour déguster un apéritif à l’ombre des platanes. Dans tous les cas, que vous choisissiez de vous attabler à l’intérieur ou sous le soleil couchant, la carte devrait rapidement vous subjuguer avec l’évocation de mets raffinés. Une promesse gustative que le chef André Taormina ne prend d’ailleurs pas à la légère, pour notre plus grand plaisir.

Salle de restaurant, chaises bleu et jaune en velour, table en bois et grandes fenêtres

Ambroisie © Anthony Cottarel

Chef en veste de cuisine blanche brodée les Collectionneurs

André Taormina, chef du restaurant Ambroisie © Anthony Cottarel

Un chef animé par la passion des bons produits

 

S’illustrant par une cuisine imaginative aux notes ensoleillées du Sud, le chef André Taormina insuffle un peu de sa passion dans chacune de ses créations culinaires. La carte est volontairement courte, pour magnifier les produits de la nature au fil des saisons et de la créativité du chef, avec un goût prononcé pour les produits locaux. La truffe, la spécialité des lieux, y a la part belle, pour des rencontres gustatives dans l’assiette qui bousculent les sens. Vous n’aurez heureusement pas à résister aux notes fondantes du pigeon servi en croûte accompagné de foie gras et de truffes, ni aux délices d’un dessert qui prend la forme originale d’un fruit en trompe l’œil, un exercice que le chef maîtrise parfaitement.

Plat dans une assiette ronde avec sauce brune

« Déclinaison de lapereau, jus au romarin, gnocchis de pomme de terre », par André Taormina, chef du restaurant Ambroisie © PMonetta

plat de langoustine en bouillon

Ambroisie © Anthony Cottarel

Aux origines de la gourmandise

 

Pour un dîner romantique non loin de la belle ville d’Issoire, nous vous emmenons désormais dans une petite cité de caractère, Le Broc. Perchée sur son piton basaltique, celle-ci domine la vallée, se faisant l’écho d’une histoire dont les vieilles pierres témoignent encore aujourd’hui. Après avoir flâné dans les ruelles tortueuses du village fortifié, vous pourrez admirer les ruines du château médiéval, jadis édifié au XIIIe siècle. C’est en ces lieux chargés d’histoire que vous trouverez le restaurant Origines, l’expression même d’une modernité qui puise sa force créative au cœur de son terroir.

Origines, par Adrien Descouls, au Broc. Crédit photos : @aureliorodriguezphotographe

Origines, par Adrien Descouls, au Broc. Crédit photos : @aureliorodriguezphotographe

Tentation gastronomique avec vue sur les volcans

Prenant place dans une bâtisse au charme contemporain, le restaurant Origines jouxte les ruines du château, ouvrant aujourd’hui un nouveau chapitre à l’histoire de cette cité fortifiée. Plus de fonction défensive, désormais place aux plaisirs épicuriens dans une salle au blanc immaculé, qui devient alors l’écrin d’un plus grand spectacle. Une grande verrière moderne, largement ouverte sur la nature, dévoile en effet aux convives conquis une vue spectaculaire sur les somptueux paysages alentours. Le charme opère dans un cadre élégant, qui promet également des expériences culinaires mémorables.

Contemplation et dégustation

 

Dans ce lieu hors du temps avec vue sur les volcans, vous trouverez derrière les fourneaux un chef auvergnat, Adrien Descouls, qui signe son grand retour au pays. S’inspirant de sa terre natale dans sa cuisine, il sublime les produits de son terroir avec simplicité, comme une évidence gustative. Mais toujours avec l’audace et l’imagination qui caractérisent ses plats gastronomiques d’une grande générosité. Pour ravir les papilles de ses convives, le jeune chef a su d’ailleurs s’entourer de producteurs locaux de sa région, qui lui fournissent la matière première d’une cuisine contemporaine, qui se décline amoureusement au fil des saisons.

Un plat d'Adrien Descouls, au restaurant Origines, au Broc. Crédit photo:@aureliorodriguezphotographe

Un plat d'Adrien Descouls, au restaurant Origines, au Broc. Crédit photo:@aureliorodriguezphotographe