• 0 comment
  • 757 vues

Notre curiosité au service de l’alimentation de demain

Radis Daikon

 

Grâce à son véhicule électrique, le Master Renault Z.E, La Plucherie, livrera des micro-pousses, cultivées notamment avec la technique de l’ultraponie, à 4 restaurants parisiens de la communauté, Le 39V, Le Ducasse sur Seine, Nomicos et Spoon.

 

Cette expérimentation a l’ambition de tester les solutions innovantes d’aujourd’hui et de demain au service des futures générations.

En tant que communauté de restaurateurs, d’hôteliers et de voyageurs, notre responsabilité est de comprendre et anticiper les évolutions et les défis du voyage et de la cuisine. L’un d’eux est que nous puissions tous nous nourrir sainement et durablement. Aussi nous avons le devoir d’observer, de chercher, de tenter et d’apprendre et c’est justement ce que nous faisons ici : nous nous positionnons comme les observateurs avancés pour chercher en France des solutions saines, sûres et durables.

 

Pour répondre à cette ambition plusieurs solutions existent dans l’agro-écologie. Des solutions qui s’appliquent et se déploient déjà aujourd’hui au sein de notre communauté de restaurateurs, d’hôteliers et de voyageurs en développant des potagersen sélectionnant des petits producteurs locaux, en travaillant avec son environnement proche. D’autres solutions complémentaires existent aussi dans l’agro-technologie et dans la maîtrise de processus qui garantissent des produits sains et économes en ressources terrestres et c’est ce que nous testons aujourd’hui avec La Plucherie.

De gauche à droite, Yves Christol (InVivo Food&Tech), Frédéric Vardon (39V), Jean-Louis Nomicos (Nomicos), Julie Bounan (InVivo Food&Tech) et Xavier Alberti (les Collectionneurs) © les Collectionneurs

Haricot Mongo

Haricots Mongo © les Collectionneurs

La Plucherie pour…

Approvisionner, via un véhicule électrique, 4 chefs parisiens de la communauté avec des pousses non traitées et hyperlocales.

Si les micro-pousses sont réputées pour leurs vertus nutritionnelles et leur rapidité de pousse, leur atout essentiel pour les restaurateurs est le goût. Les pluches (sommités florales des plantes) peuvent contenir 20 à 600% de concentré de saveurs et de nutriments en plus que la plante mature.

Avec La Plucherie, ces pousses, fleurs comestibles et aromates sont cultivés avec une parfaite maîtrise des paramètres de culture – température, lumière, alimentation racinaire et hygrométrie – tout en délivrant une production éco-responsable, utilisant une dose adaptée d’eau et de nutriments en circuit fermé (sans pesticide). Cela avec une faible empreinte carbone, grâce au circuit court et à l’absorption par les plantes du CO2 présent dans leur environnement.

De gauche à droite, Xavier Alberti, Président-Directeur Général des Collectionneurs Frédéric Vardon, chef du restaurant Le 39V, Jean-Louis Nomicos, chef du Restaurant Nomicos et Yves Christol Président-Directeur Général d'InVivo. © ph jacob

Comment ?

La Plucherie cultive ses micro-pousses en climat contrôlé, notamment en utilisant la technique de l’ultraponie. Une brume sèche, constituée d’eau et de solutions nutritives, brumise et nourrit les racines charnues des plantes, avec une consommation adaptée d’eau et de nutriments.

0 comment
Découvrez nos autres rubriques