• 0 comment
  • 644 vues

Collectionneurs, le mag – Printemps 2019 !

Illustration, visage féminin, cheveux noir au carré, lunettes de soleil orange, arrière plan camaïeu de vert

Le nouveau numéro des Collectionneurs, le mag est sorti et est disponible chez nos restaurateurs et chez nos hôteliers.

 

 

Parmi les sujets proposés cette saison : Trois chefs qui reçoivent « comme à la maison », la rencontre des savoir-faire français, La Rochelle fait le printemps et de quoi inspirer vos voyages à la rencontres des membres de la communauté.

 

 

À découvrir dans ce numéro :

Portrait hôtelier – Sophie Biancone

Viticultrice, maîtresse de maison et organisatrice d’événements, les casquettes se multiplient sur la tête de cette cheffe de clan, qui a repris avec frère Enzo le domaine familiale du Château Rasque en Provence.

Découvrez son portrait d’hôtelière.

Femme tenant une caisse de vin sur l'épaule avec le bras gauche et deux bouteilles de vin (un blanc et un rosé) dans la main gauche

Sophie Biancone, propriétaire de La Bastide du Château Rasque © Hervé Fabre

Quatre belles raisons de traîner dans la salle de bain

Si en plus d’être fonctionnelles, les salles de bain surprennent, dépaysent et deviennent partie intégrante du « voyage ». Quoi de mieux alors que de s’y accorder une pause bien-être ? En matériaux naturels, minimalistes, contemporaines ou héritages du XVIIe, les Collectionneurs vous proposent quatre belles raisons de traîner dans la salle de bain !

Découvrez cet article.

Suite avec salle de bain ouverte, baignoire centrale, décoration matériaux naturels

Ostraco Suites © les Collectionneurs

La Rochelle fait le printemps

Patrimoine architectural hors normes, gastronomie iodée, plages urbaines… La capitale de la Charente-Maritime fait de l’Atlantique un art de vivre.

Découvrez cet article.

Voiles dans le port de La Rochelle © Frédéric Le Lan

Voiles dans le port de La Rochelle © Frédéric Le Lan

Frédéric Bon, manadier et gardian du Mas de Peint

Dans les années 80, Jacques Bon vend son élevage de moutons pour créer sa manade de Taureaux Camargue. Il inaugure l’agri-tourisme local. Aujourd’hui, Frédéric poursuit avec passion l’œuvre de son père et dirige en famille l’hôtel et les 500 hectares qui l’entourent.

Découvrez cet article.

Chevauchée d'un homme sur un cheval au milieu d'un troupeau de taureaux avec le couché de soleil en arrière plan

Frédéric Bon, manadier, gardian et propriétaire du Mas de Peint © Christophe Madamour

0 comment
Découvrez nos autres rubriques